Gomez et Schweinsteiger encensés par la presse allemande

Publié le , modifié le

La presse allemande célébrait à nouveau, jeudi, son goléador Mario Gomez, qui a mis la Mannschaft dans une situation idéale en marquant un doublé contre les Pays-Bas (2-1), en vue de la qualification pour les quarts de finale de l'Euro-2012.

"Gomez ouvre en grand la porte des quarts pour l'équipe d'Allemagne, avec  deux éclairs de génie", se réjouissait le site spécialisé dans le football  11freunde, même si le sésame n'est pas encore mathématiquement acquis.

"Gomez danse, les Pays-Bas chancellent", titrait de son côté le Süddeutsche  Zeitung, qui estimait que l'attaquant bavarois a répondu de la plus belle des  manières aux critiques de certains observateurs, qui le trouvaient pas assez  mobile et pas assez présent au pressing.

Avec un contrôle orienté en pivot pour s'emmener la balle, sur le premier  but, qui n'était pas sans rappeler "le Zidane de la maturité", écrivait encore  le Süddeutsche Zeitung, il s'est ouvert le chemin du premier but à la 24e  minute et démontré toute sa classe.

Mais le site du bi-hebdomadaire sportif Kicker n'oubliait pas les deux  "caviars" délivrés par le milieu de terrain Bastian Schweinsteiger à son partenaire au Bayern Munich, en décrivant simplement la répartition des rôles:  "à Schweinsteiger l'élégance, à Gomez l'efficacité".

AFP