André-Pierre Gignac
L'attaquant français des Tigres, André-Pierre Gignac | AFP - MEXSPORT - JORGE MARTINEZ

Gignac disponible pour Deschamps après l'élimination des Tigres en quarts

Publié le , modifié le

Les Tigres de Monterrey d'André-Pierre Gignac ont été sortis en quarts de finale du Tournoi de clôture du Championnat du Mexique, leur victoire 2-1 contre Monterrey, l'autre club de la ville, étant insuffisante après une défaite 3-1 à l'aller. Retenu dans le groupe des 23 Français pour l'Euro-2016 en France, l'ancien Marseillais en a donc fini avec sa première saison, qu'il finit meilleur buteur du championnat avec 28 buts et avec un succès lors du Tournoi d'ouverture.

Lors de l'annonce du groupe France pour l'Euro-, Didier Deschamps avait rappelé toutes les compétitions qui occupent certains de ses joueurs en fin de saison. Il avait bien évidemment évoqué André-Pierre Gignac, qui pouvait rester sur le pont jusqu'à la fin du mois au Mexique. Mais il savait aussi qu'il pouvait compter sur lui plus rapidement, après la défaite des Tigres en quarts de finale aller (3-1). C'est bien ce scénario qui s'est réalisé. En s'imposant (2-1), les Tigres n'ont pas renversé la vapeur et son donc éliminés. C'est donc une bonne nouvelle pour le sélectionneur de l'équipe de France, qui va pouvoir compter sur son attaquant dès le début de la préparation, sans courir le risque de se blesser avec son club.

Gignac, qui n'avait pas marqué à l'aller, n'a pas scoré non plus samedi soir, mais il a été le passeur décisif sur le but du 2-0, à la 27e minute, en centrant de l'aile droite pour le Brésilien Rafael Sobis. Revenus à la hauteur de Monterrey avant même la demi-heure de jeu, les Tigres sont ensuite restés muets pour le reste de la rencontre, jusqu'au but de la qualification de Monterrey à la 70e, signé Cesar Montes. L'équipe d'APG aurait même pu s'incliner si Monterrey n'avait pas raté deux penalties, aux 52e et 85e minutes.