Gérard Houllier portrait 2010
Gérard Houllier | AFP - Philippe Merle

Gérard Houllier file à l'anglaise

Publié le , modifié le

Gérard Houllier va quitter la Direction technique nationale pour devenir le manageur d'Aston Villa, a annoncé mercredi soir Fernand Duchaussoy, président par intérim de la Fédération française de football. "Je vais effectivement le laisser partir à Aston Villa", a déclaré M. Duchaussoy sur RTL. Le départ de Houllier, ancien sélectionneur français, vers Aston Villa a été évoqué avec insistance dans la presse anglaise et française cette semaine.

"C'est un ami de longue date pour lequel j'ai beaucoup d'admiration. C'est une décision tout à fait personnelle de Gérard Houllier", a ajouté le président de la FFF qui avait déjeuné avec le DTN à son retour de Sarajevo avec les Bleus. Selon M. Duchaussoy, Gérard Houllier lui a dit "qu'il désirait vivre une nouvelle aventure du terrain. C'est sa motivation principale et que c'est une occasion unique de revivre les sensations du passé". Gérard Houllier, 63 ans, va donc effectuer un retour dans le football anglais puisqu'il avait déjà dirigé Liverpool de 1998 à 2004. Il n'a plus entraîné une équipe depuis son départ de Lyon en 2007.

avait notamment connu une année faste en 2001, remportant quatre  trophées: la Coupe de l'UEFA, la SuperCoupe d'Europe, la Coupe d'Angleterre et  la Coupe de la Ligue. Mais il n'avait jamais pu gagner le titre de Premier League, finissant deux  fois sur le podium (3e en 2001, 2e en 2002), ni la Ligue des champions, cette  gloire revenant à son successeur Rafael Benitez l'année de son arrivée (2005).  En Angleterre, Houllier est généralement loué pour son caractère méticuleux  qui lui a permis de remettre de l'ordre dans le prestigieux club de la Mersey,  au creux de la vague dans les années 90. Certains en revanche lui reprochent un  style trop pragmatique et un certain manque de panache dans sa direction. Il s'est aussi gagné un capital de sympathie pour avoir tenu à reprendre son  poste, particulièrement éprouvant, après une sérieuse alerte cardiaque en 2001.

"J'avais une grosse envie de revenir sur le terrain, mais je n'ai pas  rencontré une offre sur le plan football aussi intéressante que celle-là", a déclaré Gérard Houllier. "Depuis mon départ de Lyon (en 2007), j'ai bien sûr reçu un certain nombre  de propositions, mais celle d'Aston Villa est probablement la meilleure offre  que j'ai reçue jusqu'à maintenant en termes d'environnement, de conviction de  travail et sur le plan humain. Il y a un bon feeling entre le président du club  et son secrétaire général. Ca correspond avec ce que j'avais connu avec Liverpool", a ajouté l'ex-DTN. Gérard Houllier, 63 ans, a aussi souligné que son départ n'avait rien avoir avec le fiasco de l'équipe de France en Afrique du Sud.