Kevin Gameiro
Kevin Gameiro a marqué pour sa première titularisation | AFP - FRANCK FIFE

Gameiro: "Répondre présent"

Publié le , modifié le

Kevin Gameiro, convoqué en équipe de France pour l'amical de mercredi contre le Chili à Montpellier, a dit lundi vouloir continuer à "progresser avec les Bleus". "J'essaye d'être à 100% et de marquer des points, des buts, c'est mon rôle". L'ancien Lorientais est également revenu sur le début de saison en Ligue 1. "A Paris, même quand il n'y a pas de pression, il y en a encore", a-t-il déclaré, deux jours après la claque subie par le PSG.

Q: Est-ce un plaisir particulier de revenir en équipe de France après un week-end peu évident en club?
R: "Cela change les idées, c'est toujours un plaisir de revenir en équipe de France. Cela permet de continuer notre progression."

Q: Vous-vous êtes faits chambrés par vos coéquipiers?
R: "Non, ça a été soft."

Q: Qu'attendez-vous de cette saison en bleu?
R: "Avoir le plus de temps possible. Quand on fait appel à moi, j'essaye d'être à 100% et de marquer des points, des buts, c'est mon rôle. En juin (lors du stage en Europe de l'est, ndlr), j'ai montré que j'étais là, même si je jouais à Lorient, et qu'on pouvait compter sur moi."

Q: Comment vous considérez-vous par rapport à l'attaquant N.1 des Bleus Karim Benzema?

R: "J'essaye de répondre présent, de gagner du temps de jeu et d'aider au maximum cette équipe à se qualifier pour l'Euro-2012. Mais la concurrence ne me dérange pas, cela fait progresser"

Q: Qu'a changé votre transfert cet été au Paris SG?

R: Je continue à jouer mon jeu. On est toujours aussi attendu. On attend de moi que je marque encore plus de buts. A Paris, il y a toujours de la pression mais je m'y attendais. Même quand il n'y en a pas, il y en a encore. Mais j'essaye de faire abstraction. L'important, c'est le terrain."

Q: Comment avez-vous vécu l'intersaison agitée du PSG?

R: "Je savais ce qui allait se passer. Cela s'est vraiment accéléré quand les Qataris sont arrivés. Mais pour le club et l'équipe, c'est une bonne chose. On verra une grosse équipe de Paris cette année, même si le premier match n'a pas été convaincant. Le club est en train de mettre une grosse équipe en place et c'est à nous de nous adapter. Des joueurs sont arrivés il n'y a pas longtemps et ce n'est pas facile de mettre en place une équipe rapidement. On a vu en match de préparation que l'équipe savait produire du beau jeu."

Q: Avez-vous l'impression d'avoir changé de dimension?

R: "Cela change. A Lorient, il n y'a pas autant d'engouement autour du club. On a vu au premier match que les supporteurs sont revenus et qu'il y avait une grosse attente."

Q: Vous considérez-vous à 100% de vos moyens physiques?

R: "Je ne suis pas à 100% mais lors des matches de préparation, j'étais bien en jambes. Je serai prêt physiquement fin août. Mais je suis bien dans ma tête."

Q: Quel sera votre objectif personnel cette saison?

R: "Faire mieux que la saison dernière. J'avais marqué 22 buts. A moi et à mes nouveaux coéquipiers de nous adapter."

AFP