France - Serbie
Le onze de départ face à la Serbie | AFP - FRANCK FIFE

France-Serbie, les notes : Matuidi touché par la grâce, Griezmann très inspiré

Publié le , modifié le

Pour son deuxième match en trois jours après le Portugal, le onze français était largement remanié par Didier Deschamps. Avec plus ou moins de réussite. Le point sur les notes du match.

Lloris (6): Encore un match où il a eu peu de choses à faire. Il ne peut pas  grand chose sur la réduction du score de Mitrovic, avec ce ballon qui a joué au flipper avant de rentrer dans le but. En revanche il a réussi l'arrêt déterminant à la 84e devant le même Mitrovic pour préserver la victoire.

Sagna (6): Il a disputé 45 premières minutes intéressantes dans l'apport  offensif, un domaine où il ne brilla pas souvent. Récompensé par un centre  décisif, son 4e en Bleu, pour la tête de Matuidi sur le premier but. Guère en difficulté en défense, il a toutefois effectué une mauvaise passe dangereuse vers Mangala, sans conséquence. Remplacé en seconde période par Mathieu Debuchy qui a eu deux occasions de marquer.
   
Varane (5): Un match assez maîtrisé pour le Madrilène, qui a souvent jailli à  point nommé pour couper des passes. En revanche peut-être un peu passif sur la  réduction du score, certes chanceuse, de Mitrovic, après un centre de Markovic.  
   
Mangala (5): Lui aussi est impliqué au même degré de responsabilité sur le but serbe. Hormis cela il a passé une soirée tranquille, jusqu'à ce que Tosic lui  fasse une petite misère dans la surface (63e) sans parvenir à cadrer son tir.
   
Trémoulinas (6): Il a réussi sa sortie devant son ancien public de Bordeaux. Très concerné offensivement, il aurait pu voir ses bons centres devenir décisifs si les attaquants les avaient mieux exploités. En seconde période, il  baissé de régime et a même failli coûter un but égalisateur après un ballon  perdu (84e)
   
Pogba (4): Match quelconque du joueur de la Juventus Turin. Aligné dans un  milieu à trois et donc censé être plus à l'aise qu'au Portugal, Pogba a joué avec le frein à main et ses gris-gris n'ont été d'aucune utilité.
   
Schneiderlin (5): Dans un poste de sentinelle, il a alterné le bon et le moins  bon. Dans un registre de passes courtes il a été précis et dangereux, dans le  jeu long il s'est montré assez imprécis. Son travail de sape a été bon jusqu'à  l'heure de jeu où il a baissé un peu de pied.
   
Matuidi (9): Prestation extraordinaire du Parisien, auteur des deux buts de la  victoire, d'abord de la tête (9e) puis sur une reprise de volée exceptionnelle  des 20 mètres en pleine lucarne (25e). Remplacé à la pause par Geoffrey  Kondogbia qui n'a pas réussi grand chose.  
   
Valbuena (7): Souvent positionné côté gauche, le buteur de Lisbonne a encore eu un énorme abattage et a souvent tenté de fluidifier le jeu. Remplacé en fin de partie par Anthony Martial, qui ne s'est guère distingué.
   
Giroud (2): Une soirée à oublier pour le Gunner. Incapable de jouer  correctement en remise et dos au but, il a accumulé les occasions ratées (15e,  21e, 44e) avant de sortir sous les sifflets en étant remplacé par Karim Benzema, qui ne s'est absolument pas illustré.
   
Griezmann (7): l'homme du match avec Matuidi. Très à l'aise dans les dribbles,  en perforation ou dans ses remises en une touche de balle, il a aussi trouvé le  poteau en seconde période (52e). L'un de ses matches les plus aboutis en bleu,  surtout en tant que titulaire.

AFP