Benzema Mexes Menez etc France dos 022011
L'équipe de France fait bloc | AFP - FRANCK FIFE

France - Croatie

Publié le , modifié le

Après sa terne victoire au Luxembourg vendredi (2-0), l'équipe de France retrouve le Stade de France mardi pour un match amical face à la Croatie. En confiance avec leur série de 6 victoires consécutives, les Bleus doivent confirmer contre une nation en reconstruction. Laurent Blanc pourrait toutefois en profiter pour apporter quelques changements et relancer certains bleus comme Clichy, Diarra ou Menez. Quant à Malouda, décevant, il pourrait sortir de l'équipe.

Surfer sur la vague du succès et enlever de nos mémoires les traces d'un match soporifique à Luxembourg. Un double défi pour les hommes de Laurent Blanc au moment de renfermer la page bleue du mois de mars. Fort de six succès de rang, la France détient désormais quelques certitudes dans son jeu. Enfin surtout en défense où la charnière Mexès - Rami s'impose de plus en plus. C'est moins vrai sur les côtés mais la base est solide. Comme au Grand-Duché, l'animation offensive laisse elle plus circonspecte. Empiler les attaquants et milieux offensifs n'a pas convaincu. Et pas seulement à cause de la bonne défense des amateurs luxembourgeois. Il conviendra donc d'apporter de la percussion et de la précision dans le dernier geste. Mais avec quels joueurs ?

Pour ce dernier match avant le déplacement quasi décisif en Biélorussie (3 juin), seule équipe à avoir battu la France lors de ces qualifications pour l'Euro-2012, l'heure est donc aux retouches. Transparent depuis plusieurs matches avec les Bleus, Florent Malouda pourrait donc laisser son couloir gauche à Franck Ribéry, plutôt empreinté à droite vendredi dernier. On le sait, c'est à gauche que le Bavarois penche. Laurent Blanc osera-t-il remplacer le joueur des Blues pour réinstaller un des bannis de Knysna dont le retour au Stade de France s'annonce très frais ? Ribéry a déclaré être prêt.

En revanche, quid du duo prometteur Gourcuff - Nasri dont on attend toujours monts et merveilles. Leur touche technique est au dessus de la moyenne mais leur partition collective encore perfectible. Si la Croatie vient avec des intentions de jeu, on aura peut-être une réponse sur leur niveau réel. Resté sur le banc face au Luxembourg, Jérémy Menez est une alternative de choix. Lui aussi a son mot à dire. Pour Laurent Blanc, ce match est celui des retrouvailles avec le sélectionneur Slaven Bilic, le provocateur de la demi-finale du Mondial 1998 qui avait poussé Blanc au carton rouge. Les deux hommes ont déjà eu l'occasion de se parler mais la hache de guerre n'est pas enterrée. Le Stade de France devrait lui réserver un drôle d'accueil...