Menez - Rami - Cabaye - Reveillère - Euro 2012
Les Bleus étaient attendus face à l'Espagne, ils sont passés à côté (2-0) | AFP - FRANCK FIFE

Examen raté pour les Bleus

Publié le , modifié le

Les joueurs de l'équipe de France n'ont pas réalisé une grosse prestation d'ensemble ce samedi contre l'Espagne (0-2). Debuchy et Réveillère sont responsables sur les deux buts adverses mais ils ne sont pas les seuls à avoir déçu. Voici le bulletin de notes des Bleus, entre moyen et franchement mauvais.

Lloris (6,5): le portier tricolore a effectué un bon match, ne pouvant rien sur les deux buts espagnols. Il a sauvé les siens à quelques reprises notamment sur deux belles sorties devant Fabregas (62e) et Torres (80e). Dans la lignée de ses autres matches, il a confirmé son potentiel.

Réveillère (3,5): le latéral de Lyon a manqué son match. Pas assez en jambes –il n'avait pas encore joué dans cet Euro, il n'a jamais apporté offensivement et n'a pas non plus semblé serein derrière. Sa faute sur Pedro qui amena le penalty espagnol est grossière. A 32 ans, sa carrière internationale s'est probablement achevée ce samedi.

Clichy (5): le latéral de Manchester City s'est démené sur son côté gauche mais il n'a pas toujours été bien placé, laissant de l'espace sur l'aile droite espagnole à plusieurs reprises en première période. Il a eu le mérite de ne rien lâcher mais n'a jamais pu peser offensivement. Il doit encore progresser pour devenir un titulaire indiscutable.

Koscielny (6): le défenseur central d'Arsenal s'est montré rassurant au sein d'une défense qui ne l'a pas toujours été durant cet Euro. Le Gunner a rarement été pris en défaut et il reste intraitable dans la plupart des duels. Il faut dire que l'Espagne évoluait sans véritable attaquant, Torres n'étant rentré qu'en seconde période. L'ancien Tourangeau a sauvé les Bleus du 2-0 en revenant in extremis contrer Torres (70e). Il constitue clairement une option pour l'avenir.

Rami (5,5): le défenseur de Valence n'a pas fait d'erreur stupide comme il en avait malheureusement pris l'habitude lors des derniers matches. Dans son style souvent proche de la limite, il s'est même permis quelques interventions bien senties comme lorsqu'il coupe un centre de Fabregas convoité par Torres (69e). Doit se montrer plus concentré, régulier et rigoureux s'il veut poursuivre sa carrière sous le maillot bleu.

Debuchy (4,5): le latéral lillois a effectué un match inégal, d'abord décevant avant de se ressaisir. Pris de vitesse par Alba sur le débordement qui amena l'ouverture du score, il a ensuite correctement tenu son couloir, jouant plus haut que d'habitude du fait de la titularisation de Réveillère. Auteur d'une tête juste au dessus à l'heure de jeu. Il doit s'affirmer davantage.

M'Vila (4): le Rennais a énormément souffert de la comparaison avec le milieu de terrain espagnol. Constamment situé dans la zone de Xavi et Iniesta, il a beaucoup couru sans toucher le ballon et a traversé le match sans peser. Globalement décevant au cours de la compétition. Doit retrouver son meilleur niveau pour faire partie de la prochaine aventure.

Cabaye (5,5): Le joueur de Newcastle a fait ce qu'il pouvait mais a beaucoup couru dans le vide lui aussi, les Espagnols monopolisant et faisant tourner le ballon au milieu comme à l'entraînement. A son actif, un très beau coup franc  détourné en corner par Casillas (32e), le seul tir cadré du match pour les Bleus. Moins en vue que lors des deux prestations contre les Anglais et les Ukrainiens, il a quand même marqué des points qui en font un élément incontournable pour les deux ans à venir.

Malouda (4): le joueur de Chelsea a encore déçu. Trop de déchets en début de rencontre malgré quelques chevauchées pour percer l'entre-jeu  espagnol. Combattif mais brouillon, il a commis trop de mauvaises passes et n'a jamais réussi à alerter ses attaquants dans de bonnes conditions. Il est même dans une certaine façon responsable du premier but espagnol en ayant lâché le marquage de Xabi Alonso qui s'est retrouvé seul devant le but. A 32 ans, il a peut-être disputé son ultime match avec la sélection.

Ribéry (6): Une grosse activité, comme d'habitude, mais un manque de percussion et trop de déchet dans le dernier geste pour inquiéter la défense espagnole, qui en avait fait une cible toute désignée. Avec un seul bon centre pour la tête de Debuchy (60e), son bilan est bien maigre même s'il s'est également acquitté d'un gros travail de repli défensif. Quitte l'Euro sans avoir pu (su ?) évoluer à son niveau du Bayern.

Benzema (4,5): même constat que pour Ribéry. Le Madrilène n'a certes pas bien été servi mais il y est aussi pour quelque chose, se trimballant sur tout le front de l'attaque au lieu de rester en pointe. Malgré quelques bonnes accélérations et une volonté de trouver des points d'appuis offensifs, il n'a jamais vraiment mis en danger la défense adverse, hormis sur deux tirs non cadrés. N'a toujours pas marqué dans une grande compétition avec les Bleus. A tiré 19 fois au but sans marquer durant cet Euro. Doit franchir le dernier palier qui lui permettrait d'être aussi bon au niveau international qu'en club.