france bleus entraînement ribéry rire gourcuff 032011
Ribéry joue la carte de l'humour avec Gourcuff | AFP-Fife

Eviter la douche au Grand-Duché

Publié le , modifié le

Comme l'a si souvent rappelé Laurent Blanc ces derniers jours, l'essentiel est d'aller prendre les trois points du succès au Luxembourg, afin d'optimiser les chances de qualifications de l'équipe de France pour l'Euro-2012. Alors que les retours de Patrice Evra et Franck Ribéry ont occupé une grande place dans les gazettes, une victoire permettrait aux Bleus de réaliser une excellente opération comptable, et de tourner un peu plus la page du Mondial 2010.

La France est certes en reconstruction après une crise sans précédent, mais footballistiquement, cette phase de qualification n'a pas de quoi faire trembler les Tricolores. Mais cela ne veut pas dire pour autant qu'il faut prendre à la légère les adversaires... "Il y a trois points en jeu. N'oublions pas que notre objectif c'est de gagner au Luxembourg ", a rappelé le sélectionneur, Laurent Blanc. En tête du groupe D avec neuf points (trois victoires et une défaite contre le Bélarus), les Bleus affrontent ce vendredi la formation théoriquement la plus faible de ses cinq adversaires. Avec un point seulement (un 0-0 contre le Bélarus), l'équipe luxembourgeoise entraînée par Luc Holtz.

Au match aller, les hommes de Laurent Blanc s'étaient imposés 2-0 à Metz avec des buts signés Gourcuff et Benzema. A Saint-Symphorien, les Bleus n'avaient toutefois pas totalement convaincu, avec un jeu peu inspiré face à une équipe du Grand-Duché retranchée dans ses 18 mètres et réduite à dix avant l'heure de jeu. En 16 duels, les Français se sont imposés à 14 reprises, la dernière victoire des Luxembourgeois remontant à 97 ans... Mais comme toujours avec les "Lions Rouges", il va falloir s'attendre à un jeu quelque peu fermé. "A un devant, dix derrière et sans donner d'espaces", comme le décrit Laurent Blanc, cette équipe, 117e au classement Fifa, ne sera pas si évidente à battre.

Vers un 4-3-3

En très grande forme ces derniers temps avec le Real Madrid, Karim Benzema sera évidemment mis à contribution pour tenter de faire sauter le verrou des Blanc et Bleu. Et bien évidemment, deux joueurs seront plus particulièrement observés lors de cette rencontre. Franck Ribéry indiscutable (sur un plan sportif) s'il retrouve son meilleur niveau, devrait ainsi retrouver son poste de titulaire, tout comme Patrice Evra, qui profite de l'absence d'Eric Abidal pour revenir à gauche de la défense tricolore. Blanc devrait vraisemblablement opté pour un 4-3-3, avec Benzema en pointe, Ribéry et Malouda sur les ailes, Nasri et Gourcuff pour alimenter l'attaque, M'Vila en récupérateur, Evra à gauche de la défense donc, la charnière Mexès-Rami, et Sagna à droite.

De leur côté, les Luxembourgeois ont bien conscience qu'ils retrouvent une équipe de France soucieuse de prendre les trois points. Mais nul n'est à l'abri d'une désillusion, et les hommes de Luc Holtz ne le démentiront pas. "Le duel contre la Slovaquie nous a donné confiance en nous et c'est avec cette confiance que nous devons aborder le prochain match, pour livrer une performance similaire face à la France. Même si c'est un adversaire d'un autre calibre, peut-être qu'en jouant encore mieux, nous pouvons créer la sensation", a affirmé le coach luxembourgeois qui court toujours après une victoire dans ces éliminatoires.

Aussitôt ce match terminé, les regards se tourneront le lendemain vers les autres rencontres de ce groupe D, lors desquelles le premier poursuivant de la France, le Bélarus, se rend en Albanie. La Roumanie tentera quant à elle d'aller chercher un premier succès à Zenica, face à la Bosnie-Herzégovine. Le prochain rendez-vous des Bleus pour ces éliminatoires, est prévu le 3 juin prochain, face justement au Bélarus, actuel deuxième à un point.

Romain Bonte