Julien Ponceau
Julien Ponceau devancé. | Vahram Baghdasaryan/EFE/Newscom/MaxPPP

Euro U19 : pas de finale pour les Bleuets, sortis par l'Espagne aux tirs au but

Publié le , modifié le

L'aventure de l'Euro des moins de 19 ans a pris fin pour les Bleuets: ils ont été éliminés aux tirs au but en demi-finale 4 à 3 (0-0 a.p.) par l'Espagne, mercredi, à Erevan. Samedi, en finale, l'Espagne affrontera le Portugal, tenant du titre.

La tentative manquée de Wilson Isidor, arrêtée par le gardien, et celle du capitaine Maxence Caqueret, repoussée par la barre, ont été fatales aux Français, leur gardien Stefan Bajic n'ayant stoppé qu'une seule tentative espagnole. Sous l'étouffante chaleur de la capitale arménienne, 34°C au coup d'envoi, seule la séance de tirs au but a pu départager les deux équipes, après un match assez équilibré, mais où les joueurs se sont vite montrés émoussés et incapables de faire des décalages. 

Et une fois de plus, la "Rojita" a joué un sale tour aux Français: la génération 2000 espagnole avait déjà éliminé la France lors de la phase finale de l'Euro des moins de 17 ans en mai 2017, qu'elle a remporté, et de la Coupe du monde de la même catégorie d'âge en octobre 2017.  Les jeunes Espagnols se sont procurés davantage d'occasions, notamment sur corner. Sur un premier, une madjer d'Eric Garcia sur corner a filé juste à côté de la cage (27e) et, sur le suivant, le Français Julien Ponceau a dégagé sur sa ligne au second poteau (28e).  

Au retour des vestiaires surtout, Bryan Gil a manqué pour quelques centimètres de reprendre le centre de Ferran Torres dans le but vide après une contre-attaque éclair. Mais la France a eu du répondant, elle qui a fini la phase de poule avec trois victoires et aucun but encaissé. Alexis Flips, au terme d'un joli mouvement collectif, frappait à l'entrée de la surface mais son tir puissant a heurté le haut de la barre transversale (33e). L'Espagne retrouvera, samedi, en finale le Portugal, tenant du titre. Leur confrontation en phase de poules avait accouché d'un match nul 1-1. 

Le Portugal tranquille

Pour le Portugal, ça été simple. Un triplé de Gonçalo Ramos a permis aux jeunes Portugais de disposer facilement de l'Irlande 4-0 lors de la première demi-finale. Les tenants du titre ont dominé dès le début du match, joué sous une chaleur étouffante avec deux pauses fraîcheurs accordées à chaque mi-temps. Ils n'ont pas tardé à se détacher au score avec un but de leur capitaine Ferreira sur penalty (31e). Le joueur du Benfica Gonçalo Ramos a ensuite donné le tournis à la défense irlandaise, en marquant un triplé (45e+1, 60e, 90e+7).

AFP