L'Islande disputera sa demi-finale de barrage face à la Roumanie
L'Islande disputera sa demi-finale de barrage face à la Roumanie | HALLDOR KOLBEINS / AFP

Euro 2020 : Les barrages connus, l'Islande affrontera la Roumanie en demi-finale

Publié le , modifié le

Alors que le tirage au sort de la phase de poules de l'Euro 2020 aura lieu le 30 novembre, l'UEFA a tiré au sort ce vendredi la composition des groupes de barrages. Un tableau qui prend en compte le parcours de chaque sélection lors de la Ligue des Nations, et qui offrira les quatre derniers tickets pour l'Euro.

La campagne de qualifications pour l'Euro 2020 terminée, place désormais aux barrages de la Ligue des Nations. Quatre "voies" - selon le terme utilisé par l'UEFA -, des demi-finales (du 26 au 28 mars 2020) et des finales pour chaque groupe (du 29 au 31 mars) qui détermineront les quatre derniers qualifiés - un par voie - pour la grande messe continentale en juin prochain. Au programme notamment, un Islande-Roumanie dans la voie A qui sera l'affiche de ces demi-finales.

Les demi-finales des barrages de la Ligue des Nations :

Voie A : Islande - Roumanie ; Hongrie - Bulgarie
Voie B : Bosnie-Herzégovine - Irlande du Nord ; Slovaquie - République d'Irlande
Voie C : Ecosse - Israël ; Norvège - Serbie
Voie D : Géorgie - Biélorussie ; Macédoine du Nord - Kosovo

Pourquoi un tel tirage au sort ?

Un fonctionnement inédit qui permet de déceler l'intérêt principal de la Ligue des Nations, cette compétition créée par l'UEFA l'an passé et disputée lors de chaque trève internationale de septembre à novembre dernier. Réparties en Ligues (de A à D) puis ensuite en groupes (de 1 à 4), les sélections qui ont terminé en tête de leur poule et qui n'ont pas réussi à se qualifier pour l'Euro via les éliminatoires se voient offrir une voie de repêchage en intégrant ces barrages. La Géorgie, la Biélorussie, la Macédoine du Nord et le Kosovo, tous les quatre placés dans la Ligue D et tous en tête de leur groupe à la fin de la Ligue des Nations, s'affrontent donc logiquement dans le barrage de la voie D. L'Ecosse, la Norvège et la Serbie (chacune première en Ligue C) et la Bosnie-Herzégovine (première de son groupe en Ligue C) se retrouvent elles aussi dans les voies correspondantes à leur Ligue.

Pour les huit autres équipes, non qualifiées lors des éliminatoires et qui n'ont pas terminé premières de leur groupe en Ligue des Nations, leur présence s'explique par un jeu de chaises musicales. Ainsi, dans la Ligue A de la Ligue des Nations, toutes les équipes à l'exception de l'Islande (3e du groupe C, celui de la France) se sont qualifiées lors des éliminatoires. Dernière de son groupe en Ligue des Nations, l'Islande est donc finalement repêchée pour disputer les barrages de la voie A. Pour compléter ce premier groupe, l'UEFA est alors allée piocher parmi les deuxièmes et troisièmes de groupe de Ligues inférieures, s'interdisant toutefois de faire monter les premiers dans un barrage de Ligue supérieure. Malgré un parcours pas forcément parfait, la Bulgarie (meilleure deuxième en Ligue C), la Roumanie (moins bon deuxième en Ligue C) et la Hongrie (3e meilleur deuxième en Ligue C) restent donc en lice en intégrant les barrages de la voie A.

La Slovaquie (meilleur 3e de Ligue B), l'Irlande (3e meilleur 3e) et l'Irlande du Nord (moins bon 3e) auront eux aussi droit à une session de rattrapage, puisque toutes les équipes présentant un meilleur bilan dans la Ligue B de la Ligue des Nations ont obtenu leur ticket pour l'Euro lors des éliminatoires. Simple, non ?