Jakub Blaszczykowski, héros du match pour la Ukraine-Pologne
Jakub Blaszczykowski, héros du match pour la Pologne | BORIS HORVAT / AFP

Euro 2016 - Ukraine-Pologne: les Polonais assurent l'essentiel et retrouveront la Suisse

Publié le , modifié le

Moins solide et moins séduisante que face à l'Allemagne, la Pologne a assuré l'essentiel en dominant (1-0) l'Ukraine lors de son dernier match de poules de l'Euro 2016. Un but de Blaszczykowski a suffi aux Polonais pour dominer des Ukrainiens dominateurs mais inefficaces. Deuxième du groupe C, la Pologne accède à ses premiers 8es de finale d'un Euro où elle affrontera la Suisse.

Adam Nawalka, le sélectionneur polonais, pourra au moins se targuer d’un bon coaching. Certes, il avait choisi de faire reposer, entre autres, son ailier Jakub Blaszczykowski mais l’entrée en jeu de celui-ci à la pause a été décisive seulement neuf minutes plus tard. Ce but, s’il ne suffit pas à faire passer les Biało-czerwoni devant l’Allemagne (victorieuse de l’Irlande du Nord 1-0), leur offre la deuxième place du groupe C et un huitième de finale abordable face à la Suisse.

Lewandowski toujours muet

A bien regarder le début de rencontre, on s'attend à une démonstration polonaise et à un naufrage ukrainien. En quatre minutes, Milik, qui bute sur Pyatov des vingt mètres, et surtout Lewandowski manquant sa reprise à six mètres des buts, sont à deux doigts d'ouvrir le score. Inspirés, les Polonais déroulent un joli football face à une Ukraine déjà éliminée. La tendance s'inverse rapidement. Au quart d'heure de jeu, Yarmolenko se retrouve face à Fabianski mais manque le cadre de peu. Jusqu'à la pause, le rythme baisse mais le ballon colle aux pieds ukrainiens.

Blaszczykowski, supersub​

Laissé au repos donc, comme Grosicki et Maczynski, Blaszczykowski fait son entrée à la pause. Et ne va mettre que neuf minutes pour faire parler la poudre. Suite à une combinaison sur corner, il hérite du ballon sur la droite de la surface, crochète un adversaire et adresse une frappe puissante dans la lucarne gauche de Pyatov. Ce but redonne du baume au coeur aux Polonais qui manquent le break sur une tête de Milik trop croisée (74'). L'Allemagne menant 1-0 dans le même temps face à l'Irlande du Nord, les hommes de Nawalka voient la tête du groupe s'échapper et reculent. L'Ukraine, par Zozulya, avec une tête au ras du poteau (80') et Rotan, qui oblige Fabianski à une belle parade en deux temps (82'), pousse encore mais son compteur restera désespérément bloqué à zéro but dans cet Euro 2016.

Annoncée comme dangereuse, la Pologne a fait une première phase sérieuse, ex-aequo avec l'Allemagne quand même, et se place dans une partie de tableau final où ne seront pas la Mannschaft, l'Angleterre, l'Italie et la France. De quoi voir loin en cas de succès face à la Suisse en 8e ?

Christophe Gaudot @ChrisGaudot