Euro 2016 : programme des quatre matches du 21 juin

Euro 2016 : programme des quatre matches du 21 juin

Publié le , modifié le

Avec quatre matches au programme de ce mardi 21 juin, premier jour de l'été (si si !), les amoureux du ballon rond devraient se régaler. On va commencer à y voir un peu plus clair concernant les huitièmes de finale de cet Euro 2016 et l'équipe de France ferait bien de regarder attentivement ce qu'il va se passer du côté du groupe C, son prochain adversaire s'y trouvant peut-être... Ukraine-Pologne et Irlande du Nord - Allemagne sont attendus pour 18h00, puis à 21h00, ce sera l'épiologue du groupe D avec République tchèque - Turquie et enfin, Croatie - Espagne.

. 18h00 à Marseille (groupe C)
UKRAINE – POLOGNE
Arbitre : Svein Oddvar (Nor)
Face-à-face : 7 (3 victoires ukrainiennes, 2 polonaises, 2 nuls)
Le favori : la Pologne
Repères : Rien ne va plus au sein de l’équipe ukrainienne, et on voit mal comment les hommes de Mikhaïl Fomenko pourraient se relever. Contrairement à la bonne entente de façade, la cohésion du groupe souffre des déchirements politiques entre pro-occidentaux et pro-russes. L’Ukraine a encaissé deux défaites et ce match contre une très séduisante équipe de Pologne, emmenée par un Robert Lewandowski des grands jours, risque de se terminer par un nouveau revers. De leur côté, les Polonais peuvent même viser la première place de ce groupe C, sous réserve d’un faux pas des Allemands (qui comptent également 4 points)…

. 18h00 à Paris (groupe C)
IRLANDE DU NORD - ALLEMAGNE
Arbitre : Clément Turpin (Fra)
Face-à-face : 14 (8 victoires allemandes, 2 nord-irlandaises, 4 nuls)
Le favori : l’Allemagne
Repères : Rien ne présageait de voir les Nord-irlandais à un seul petit point des Allemands et des Polonais, à un match de la fin de la phase des groupes. Mais depuis leur succès sur les Ukrainiens (2-0), les protégés de Michael O’Neill prennent bel et bien la direction des huitièmes de finale. Pour sa première participation à un Euro, la Green and White Army avance sans complexe et sans pression. Face aux champions du monde allemands, surpris par la Pologne (0-0), il lui sera toutefois difficile de rivaliser… Mais terminer parmi les meilleurs troisièmes est possible, et retrouver éventuellement les Bleus en huitièmes l’est aussi.

. 21h00 à Lens (groupe D)
REPUBLIQUE TCHEQUE - TURQUIE
Arbitre : William Collum (Eco)
Face-à-face : 18 (11 victoires tchèques, 4 turques, 3 nuls)
Le favori : la République tchèque
Repères : Outre le bilan des affrontements très favorables aux Tchèques, le jeu très décevant proposé par les Turcs depuis le début de l’Euro risque de peser lourd. Sans le moindre point, les hommes de Fatih Terim sont à l’image de leur joueur-vedette Arda Turan : insipides. En face, les Tchèques auront les crocs pour terminer au moins parmi les meilleurs troisièmes. Cela dit, le match nul obtenu à l’arraché face à la Croatie (2-2) et le forfait de leur capitaine Tomas Rosicky n’ont rien de vraiment rassurants.

. 21h00 à Bordeaux (groupe D)
CROATIE - ESPAGNE
Arbitre : Björn Kuipers (Ned)
Face-à-face : 5 (3 victoires espagnoles, 1 victoire croate, 1 nul)
Le favori : l’Espagne
Repères : l’Espagne a certes corrigé la Turquie (3-0), mais son adversaire n’était pas non plus dans son assiette… Dire que la Roja est favorite pour enchaîner un troisième titre continental d’affilée est loin d’être une hérésie, mais il reste à l’équipe de Vicente Del Bosque de convaincre face à une formation qui, comme la Croatie, veut montrer toute l’étendue de son talent. "Le temps est venu d'accomplir quelque chose de grand avec la sélection", a même prévenu Ivan Rakitic. Avec Luka Modric, le milieu croate incarne le renouveau du football croate, mais que pourront-ils faire face à l’Espagne d’Iniesta, Fabregas Piqué et consorts ?

francetv sport @francetvsport