Euro 2016: Poutine appelle à tirer les leçons pour le Mondial 2018

Euro 2016: Poutine appelle à tirer les leçons pour le Mondial 2018

Publié le , modifié le

Le président russe Vladimir Poutine a appelé ce mercredi les responsables russes à tirer les leçons des failles dans la gestion de la sécurité de l'Euro 2016 en France pour l'organisation du Mondial de football, qui doit se tenir en 2018 en Russie.

Lors d'une réunion du Conseil de sécurité russe, "un échange a eu lieu sur la nécessité de tirer des enseignements de l'expérience française en matière de sécurité dans le contexte des préparatifs" pour le Mondial-2018, a sobrement indiqué le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Samedi, de violentes altercations entre hooligans russes et anglais avaient fait 35 blessés en marge d'un match opposant les deux nations au stade Vélodrome de Marseille. Les supporters avaient réussi à entrer dans le stade avec des fumigènes et des feux de bengale. Au total, les autorités françaises ont mobilisé près de 40.000 policiers, 27.500 gendarmes et 10.000 militaires pour assurer la sécurité de l'Euro 2016. 

Avant la compétition, elles avaient également indiqué que 3.000 fans jugés comme trop radicaux avaient été empêchés d'entrer sur le territoire. Après les incidents de Marseille, elles ont toutefois reproché à la Russie d'avoir laissé ses hooligans les plus durs quitter le pays pour aller à l'Euro. La Russie craint les conséquences négatives sur la Coupe du Monde 2018, qu'elle organisera dans deux ans, après les violences du week-end à Marseille. Moscou doit en outre déjà lutter contre des incidents racistes qui polluent le championnat national.

AFP