Eliaquim Mangala
Eliaquim Mangala | AFP PHOTO / FRANCISCO LEONG

Euro-2016 - Mangala : Deschamps "aura besoin de tout le monde"

Publié le , modifié le

Eliaquim Mangala, troisième dans la hiérarchie des défenseurs centraux de l'équipe de France, a estimé jeudi à Biarritz que le sélectionneur Didier Deschamps "aura besoin de tout le monde" à l'Euro-2016 (10 juin-10 juillet).

Absent du dernier rassemblement en mars, avez-vous craint de ne pas figurer parmi les 23 pour l'Euro ?
Eliaquim Mangala : "Le problème c'est qu'à partir du moment où on ne joue pas, c'est difficile de penser à l'Euro. J'étais blessé depuis deux mois, c'était tout à fait logique de ne pas être appelé. Il a fallu me remettre en condition. Au mois de mars, on ne peut pas dire qu'on a peur, parce qu'il reste du temps. Je me suis dit qu'il restait du temps pour recommencer à jouer et reprendre du rythme".

Votre saison avec Manchester City a été inégale...
E.M : "On n'a pas tiré le meilleur de nos capacités, c'est certain. Personnellement, je suis un peu mitigé par ma saison. À un moment donné, j'ai eu quelques pépins physiques, Ensuite j'ai bien terminé, mais il y avait moyen de faire mieux."

La hiérarchie des axiaux semble être établie, en avez-vous parlé avec le sélectionneur ?
E.M : "Non, Didier Deschamps ne m'a pas parlé personnellement, ni dit ce qu'il attendait de moi. Il a simplement dit que tout le monde devra être prêt. Il aura besoin de tout le monde. On est un groupe, on est plus tranquille cette semaine, mais plus on se rapprochera de la compétition, plus il y aura du management et des entraînements spécifiques, et il ira sans doute voir les joueurs sur lesquels il comptera plus, au moins au début de la compétition."

Vous avez déjà vécu le dernier Mondial en tant que remplaçant...
E.M : "C'est vrai que ça peut être long, très long. Après, on rentre dans un collectif. Un Mondial, c'est spécial, il faut privilégier au maximum la cohésion du groupe, car si on perd deux ou trois joueurs, ça peut devenir compliqué."

On dit qu'un tournoi se gagne avec une grosse défense, est-ce le cas de l'équipe de France ?
E.M : "C'est toujours important d'avoir une grosse défense pendant ce type de tournoi. Mais la défense c'est un collectif avant tout, qui concerne du gardien jusqu'à ceux de devant. Il est très important que chacun fasse son boulot."

Pensez vous que l'équipe de France manque d'expérience ?
"On a des jeunes joueurs, oui. Mais l'équipe a pas mal de potentiel. Pas mal de jeunes qui jouent dans des grands clubs, qui jouent des finales de Coupe d'Europe ou des titres. Beaucoup sont habitués à disputer de grands matches."

AFP