Le bonheur des Gallois
Gareth Bale, premier buteur pour les Gallois, exulte auprès de ses coéquipiers | AFP - MEHDI FEDOUACH

Euro 2016 : le Pays de Galles réussit ses débuts contre la Slovaquie (2-1)

Publié le , modifié le

Pour sa première participation à un championnat d'Europe, le Pays de Galles s'est imposé contre la Slovaquie (2-1) au terme d'un match équilibré et animé. Les Gallois ont inscrit deux buts par l'intermédiaire de Gareth Bale (11e) et Hal Robson-Kanu (81e). Ondrej Duda avait entre-temps égalisé (61e). Les Gallois prennent la tête du groupe B en attendant le match entre l'Angleterre et la Russie.

Cinquante-huit ans ! Les supporters gallois auront dû attendre 58 ans pour retrouver une compétition majeure. Mais l’attente valait le coup ! Pour le premier match du groupe B de l’Euro 2016, le Pays de Galles s’est imposé contre la Slovaquie (2-1). Gareth Bale a ouvert le score sur coup franc (11e) avant de voir les Slovaques revenir via Ondrej Duda (61e). Mais Robson-Kanu a offert aux Gallois leur première victoire dans un championnat d’Europe (81e).

Gallois organisés contre Slovaques fantasques

Les spectateurs du Matmut Stadium seront sans doute contents d’avoir fait le déplacement. Ils ont pu assister à un match âprement disputé entre deux sélections qui rêvent de jouer les invités surprises après la phase de groupe. Les supporters gallois, remplissant une grande partie du stade, ont animé les tribunes avec de superbes chants. Sur le terrain, la Slovaquie est mieux entrée dans le match. Au terme d’un slalom entre quatre Gallois, la frappe croisée de Marek Hamsik battait le gardien Ward mais pas le défenseur Ben Davies, revenu de nulle part pour arrêter le ballon devant sa ligne de but. Passée cette incartade, l’organisation du Pays de Galles a pris le dessus. Pas en terme de possession, ils l’ont laissée aux Slovaques. Mais en termes de gestion. Les attaques de la Repre se sont brisés sur la défense à trois mise en place par le sélectionneur Chris Coleman. Et Gareth Bale a profité d’un plongeon douteux du gardien Matus Kozacik pour ouvrir le score sur coup franc. Le plan parfait. En jambes, Marek Hamsik a bien tenté de briser le système gallois. Longtemps sans succès. 

Duda succède à Pelé

Il aura suffit d'un duel perdu, d'un crochet subi, d'une glissade ratée pour que les Slovaques concrétisent une possession de balle favorable. La lumière ne vint pas d'Hamsik mais de Robert Mak. Une percée pleine avant de servir Ondrej Duda, entré en jeu quelques minutes auparavant. Laissé seul dans la surface, le milieu n'a eu qu'à croiser sa frappe pour battre Ward (61e). Le premier joueur à marquer contre le Pays de Galles dans une compétition majeure depuis... Pelé. Mais les Gallois ne pouvaient pas en rester là. L'histoire était trop belle. Poussés par les chants, quasi-liturgiques, de leurs supporters, ils ont amenés la Slovaquie dans ses retranchements. Aaron Ramsey, le joueur d'Arsenal particulièrement attendu, voulait se rattraper après une défense hasardeuse sur le but encaissé. Il a eu sa chance de la tête, ratée de peu, à la 77e. Puis c'est lui qui a offert involontaire, d'un crochet trop appuyé, le ballon de la victoire au remplaçant Hal Robson-Kanu. Sonnés mais pas couchés, les Slovaques sont passés tout proches de l'égalisation mais la tête d'Adam Nemec échouait sur le poteau (86e). 

Le Pays de Galles prend la tête du groupe B en attendant le choc du soir entre la Russie et l'Angleterre.