Euro 2016: La presse britannique sans pitié pour l'Angleterre

Euro 2016: La presse britannique sans pitié pour l'Angleterre

Publié le , modifié le

De la Une honteuse du Sun qui utilise la photo du fils de Wayne Rooney en larmes à celle plus correct mais non moins cinglante du Times qui parle du "jour le plus sombre" de l'Angleterre, les quotidiens britanniques n'ont pas fait dans la demi-mesure au lendemain de l'élimination surprise de l'Angleterre, en huitième de finale de l'Euro face à l'Islande (2-1). Le sélectionneur démissionnaire Roy Hodgson, la Fédération anglaise et les 23 joueurs en prennent tous pour leur grade.

La Une du Times
Le très respecté journal britannique n'y va pas par quatre chemins en parlant du jour le plus sombre de la sélection anglaise. Tous les joueurs ont reçu un zéro pointé de la part du quotidien qui précise que le manager Roy Hodgson s'en va humilié, et que les joueurs et leur capitaine Wayne Rooney sont partis du terrain sous les hués du public.

"Le jour le plus sombre de l'Angleterre", selon The Times
"Le jour le plus sombre de l'Angleterre", selon The Times

La Une du Mirror
C'est le Brrrexit version Roy Hodgson. Le Mirro préfère ironiser sur le départ du sélectionneur, quelques jours après le référendum demandant la sortie ru Royaume Uni de l'Union Européenne.
 

Le jeu de mots 'so british' du Daily Mirror
Le jeu de mots 'so british' du Daily Mirror

La Une du Sun
Une fois encore, le Tabloïd anglais ne se pose aucune question d'éthique, et montre le visage en larmes du fils de six ans de Wayne Rooney. Depuis, cette Une a été copieusement dénoncée.  

La Une sandaleuse du Sun (le visage de l'enfant n'étant pas flouté dans la version originale)
La Une sandaleuse du Sun (le visage de l'enfant n'étant pas flouté dans la version originale)

La Une du Daily Telegraph
Plus sobre, le Daily Telegraph parle d'humiliation, et compare comme d'autres quotidien cet échec à celui de 1950, lorsque l'Angleterre avait été battue lors du Mondial 1950 par les Etats-Unis.
 

"L'Angleterre humiliée", titre le Daily Telegraph
"L'Angleterre humiliée", titre le Daily Telegraph

La Une du Daily Express
Même son de cloche pour le Daily Express, évoquant le Brexit et la plus embarrassante défaite depuis 66 ans...

La Une du Daily Express que l'on pourrait traduire par "Désemparés"
La Une du Daily Express que l'on pourrait traduire par "Désemparés"







 

Romain Bonte