Antoine Griezmann
Antoine Griezmann sauve les Bleus face à l'Eire | AFP

Euro 2016 : la France bat l'Irlande grâce à Griezmann et file en quart de finale

Publié le , modifié le

L'équipe de France de football s'est imposée contre l'Irlande en huitièmes de finale du championnat d'Europe 2016 (2-1). L'Irlandais Robbie Brady a ouvert le score sur penalty (2e) avant qu'un doublé d'Antoine Griezmann (57e, 61e) qualifie les Bleus. Ils affronteront le vainqueur du match entre l'Angleterre et l'Islande.

Direction les quarts ! L’équipe de France s’est imposée 2-1 contre l’Irlande en huitième de finale de l’Euro 2016. Le match a démarré de la pire des manières pour les Bleus. Dès la deuxième minute, Paul Pogba a fait chuter Shane Long dans la surface tricolore. Suffisant à Robbie Brady pour donner l’avantage à l’Irlande. Il a ensuite fallu attendre plus de cinquante minutes. Longues minutes. Stressantes minutes. Mais en quatre minutes, Antoine Griezmann a permis à une équipe de France asphyxiée de trouver son second souffle (58e, 61e).

Pogba-Matuidi, la rotation qui ne tourne pas rond

Pour le débuter la rencontre, le sélectionneur Didier Deschamps a misé le même onze de départ que lors du match d’ouverture contre la Roumanie. Un seul changement dans l’organisation, Blaise Matuidi, habitué à évoluer sur la gauche du milieu à trois, a pris place sur la droite. L’objectif : placer Paul Pogba sur la gauche, où il évolue avec la Juventus. Mais cette rotation n’a pas porté ses fruits. Pogba s’est retrouvé à marcher sur les pieds de Dimitri Payet, diminuant d’autant l’influence des deux. Sur son nouveau côté, Blaise Matuidi a lui complètement disparu et les attaques françaises ont systématiquement évité le côté droit. Seule satisfaction de cette première période, la performance d'Hugo Lloris. Le gardien et capitaine a empêché les Irlandais d'aggraver leur avantage. 

Il marque Antoine

Face à l'apathie des Bleus, Didier Deschamps a profité de la pause pour sortir N'Golo Kanté au profit de Kingsley Coman. Le milieu de terrain a écopé d'un carton jaune, synonyme de suspension pour le quart, et "La Dèch" n'a pas voulu prendre le risque de voir son équipe terminer à dix en cas de nouvelle biscotte. Autre modification, la rotation Pogba/Matuidi a fini son tour complet. Matuidi est repassé à gauche, Pogba à droite. La France s'est alors réveillée. Les montées de Matuidi, pas toujours réussies mais systématiquement perturbantes, ont déséquilibré la défense irlandaise trop tranquille dans le premier acte. Pogba a lui reculé, pour organiser la domination française. La France est transformée et a trouvé la solution douze minutes après la reprise. Bacary Sagna, lancé par Payet sur l'aile droite, trouve la tête de Griezmann (58e). Griezmman s'est encore retrouvé à la conclusion d'un mouvement tricolore. Une long ballon d'Adil Rami depuis sa moitié de terrain vers Olivier Giroud devant la surface. L'attaquant a réussit une déviation parfaite pour lancer Griezman seul face à Randolph, le portier irlandais. 2-0 (61e). Le score aurait même pu être plus élevé sans le tacle par derrière de Shane Duffy sur Griezmann juste devant la surface irlandaise. Carton rouge pour le défenseur, coup franc pour les Bleus. Pour une fois, Griezmann a raté. 

En quart de finale (dimanche 3 juillet), la France affrontera le vainqueur du match entre l'Angleterre et l'Islande (lundi, 21h).