Griezmann France Allemagne 112015
Antoine Griezmann pendant France - Allemagne le 13 novembre au Stade de France | MIGUEL MEDINA / AFP

EURO 2016: France – Allemagne en huitièmes, c’est possible !

Publié le , modifié le

Si la France est qualifiée pour les huitièmes de finale, on ne sait toujours pas contre qui elle va tomber. Première de son groupe A après son nul 0-0 face à la Suisse, l’équipe de Didier Deschamps peut encore potentiellement affronter dimanche prochain neuf équipes, parmi lesquelles l'Allemagne, la Pologne ou encore la Belgique… Non sans quelques maux de tête, Francetvsport a tenté de décrypter au mieux ce qui attend, ou pas, les Tricolores.

Oui, un France - Allemagne en huitièmes de finale est possible ! Il faudrait pour cela que la Mannschaft termine troisième du groupe C, s’incline donc face à l’Irlande du Nord mardi au Parc des Princes et que dans le même temps, la Pologne s’impose face à l’Ukraine, ou que cette dernière gagne mais avec un plus gros écart que l’autre match… Mais cela dépendrait également du classement entre les quatre meilleurs troisièmes, selon des critères et une grille prédéfinie par l’UEFA !

1 chance sur 15 de croiser la Mannschaft

Mieux vaut prendre un peu de paracétamol pour éviter les maux de tête face à ce véritable casse-tête que nous propose le tableau de cet Euro à 24 équipes. Pour faire simple, la France affrontera selon le règlement le meilleur troisième du groupe C, D, ou E, ce qui réduit à neuf, le nombre d’adversaire possibles, avec des probabilités plus ou moins variées. Si cela peut rassurer tout le monde, la probabilité de retrouver l’Allemagne est réelle, mais bien moins importante que celle de retrouver l’Irlande du Nord par exemple.

Un France - Belgique ?

D’après de savants calculs de probabilités, les coéquipiers de Hugo Lloris ont 9 chance sur 15 de rencontrer le troisième du groupe C. Il reste encore 3 chances sur 15 de croiser en huitième de finale le troisième du groupe D, soit la Croatie, la République tchèque, voire la Turquie. Et si un France – Allemagne est craint de tous, un France – Belgique est également toujours faisable (1 chance sur 15), à condition que les Belges perdent mercredi face à la Suède, et que le meilleur troisième des groupes C et D possède moins de points que le groupe E. Pour être tout à fait complet, il y a également 1 chance sur 15 de croiser la route de Zlatan Ibrahimovic (Suède) et 1 chance sur 15 de croiser celle de Robbie Keane (Eire). Si le paracétamol ne fait pas effet, tentez une petite tisane à la camomille.

Romain Bonte

Euro