Les Bleus ont déroulé face à Andorre
Les Bleus ont déroulé face à Andorre | FRANCK FIFE / AFP

Éliminatoires Euro 2020 : la France déroule en Andorre et se rassure

Publié le , modifié le

Les Bleus étaient attendus et n'ont pas déçu. Quatre jours après sa défaite en Turquie, l'équipe de France a retrouvé le sourire en disposant facilement d'une très faible équipe d'Andorre, ce mardi à Andorre-La-Vieille (0-4). Un carton qui fait du bien aux hommes de Didier Deschamps, qui profitent de la défaite de la Turquie en Islande pour reprendre la tête du groupe H.

Le match : les Bleus sans forcer

Les Bleus partiront en vacances l’esprit léger. Quatre jours après le non-match de Konya et la défaite 0-2 en Turquie, l’équipe de France a fait le boulot en Andorre. Une large victoire, du sérieux, de l'application et un état d’esprit retrouvé, les hommes de Didier Deschamps n’ont pas raté leur dernier rendez-vous de la saison face à la 134e nation mondiale.

Si le match de ce mercredi face à un bloc très bas n’avait rien à voir avec l’opposition turque de samedi dernier, les Bleus ont eu le mérite de faire rapidement sauter le verrou andorran pour ne pas se laisser le temps de douter. Après deux alertes signées Griezmann (3e) puis Ben Yedder (5e), Mbappé profite d’une superbe passe en première intention du N°7 français pour accélérer et tromper Gomes d’un joli piqué (0-1, 10e, voir par ailleurs). Dans le sillage d’un très bon Antoine Griezmann, les Tricolores vont prendre le large avant la mi-temps face à des Andorrans - pour la plupart joueurs amateurs - rapidement submergés et techniquement deux tons en-dessous des champions du monde. Ces derniers font vaciller la défense locale à chaque jeu en une touche et c’est sur une remise en première intention de Thauvin, après une relance plein axe affreuse de Llovera, que Wissam Ben Yedder double la mise à la demi-heure de jeu (0-2, 31e). L’ailier marseillais, très libre sur son côté droit et trouvé très souvent à l’intérieur du jeu, s’est lui offert le bonbon de la soirée, d’une jolie volée acrobatique aux six mètres sur un bon centre de Mbappé. (0-3, 44e). Un but venu récompenser un match plein, pour sa troisième titularisation en dix sélections.

La connexion Paris-Marseille fonctionne à merveille de l’autre côté des Pyrénées. Sur un service parfait d’un Mbappé bien plus inspiré qu’en Turquie, Thauvin est tout proche du doublé mais sa volée du droit vient fouetter le petit filet de Gomes (55e). C’est finalement Kurt Zouma qui viendra alourdir la marque. Un corner de Griezmann, une sortie totalement ratée de Gomes et le défenseur de Crystal Palace peut conclure à bout portant (0-4, 61e). Malgré le score lourd, l'Andorre n'est pas décidée à sortir de ses 30 mètres et laisse la France gérer tranquillement, sur une pelouse synthétique de très mauvaise qualité. Pas d'efforts superflus pour les Bleus, qui se sont rendus le match facile pour s'offrir une fin de partie plus que tranquille. Mission accomplie pour Didier Deschamps et ses hommes, place aux vacances désormais.

Le chiffre : Mbappé, la centaine précoce

Mbappé a fait du Mbappé. Un service parfait de Griezmann en profondeur, une accélération foudroyante sur 40 mètres, et un piqué tout en finesse devant Gomes pour ouvrir le score et mettre les Bleus sur la voie. Le Parisien a retrouvé des jambes et de l'intelligence de jeu, et a vite laissé dans le rétro sa performance insipide en Turquie en inscrivant son 13e but en 33 sélections. Une réalisation loin d’être anodine puisqu’elle permet à Kylian Mbappé de franchir la barre symbolique des 100 buts en carrière. 27 avec l’AS Monaco, 60 avec le Paris Saint-Germain et donc 13 avec les Bleus qui font 100. A 20 ans et en seulement deux saisons et demi chez les pros, le Français continue d’affoler un peu plus les compteurs.

La stat : soir de premières

Avec sept changements au coup d’envoi par rapport au match face à la Turquie, une défense à seulement 8 sélections (Dubois-Zouma-Lenglet-Mendy) et un Ben Yedder titulaire en pointe, Didier Deschamps s’est laissé aller à un large turnover pour ce dernier match de la saison. Alors forcément, avec un score aussi large et plusieurs bizuts, ils sont plusieurs à avoir inscrit leur nom dans la riche histoire de l’équipe de France. Clément Lenglet a ainsi eu l'honneur de fêter sa toute première cape internationale, alors que Wissam Ben Yedder, Kurt Zouma et Florian Thauvin ont tous trois ouvert leur compteur but chez les Bleus. "Le premier but, c'est quelque chose d'important, qui nous met en confiance. Maintenant, je vais pouvoir me lâcher pleinement", a savouré le Marseillais au micro de M6 à la fin du match. De quoi partir en vacances avec le sourire.

Le joli ciseau de Florian Thauvin
Le joli ciseau de Florian Thauvin © FRANCK FIFE / AFP

Le point au classement

Gagner pour se rassurer, mais aussi pour se replacer. Grâce à ce succès en Andorre, les Bleus totalisent neuf points et en profitent pour reprendre la première place du groupe H grâce à une meilleure différence de buts. Les champions du monde sont à égalité de points avec la Turquie et l'Islande, cette dernière ayant battu le récent bourreau des Français sur un doublé de Ragnar Sigurdsson (2-1). Andorre, elle, reste dernière avec zéro point.