Didier Deschamps favorable à une liste élargie pour l'Euro afin de pallier d'éventuels cas de Covid au sein de l'équipe de France

Publié le , modifié le

Auteur·e : Julien Lamotte
Didier Deschamps
Didier Deschamps favorable à une liste de joueurs élargie en vue de l'Euro | Franck Fife / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

A l'instar du sélectionneur italien Roberto Mancini, le premier à avoir soulevé l'hypothèse, Didier Deschamps s'est prononcé favorablement à l'idée d'élargir les listes de joueurs convoqués à l'Euro. Celles-ci pourraient passer de 23 à 26 sélectionnés pour prévenir d'éventuels cas de contamination à la Covid-19 parmi les équipes.

L'Euro 2020, comme il est encore nommé, débute dans un peu plus de deux mois et le flou demeure encore dans beaucoup de domaines. On ne sait toujours pas, entre autres, si tous les sites seront validés, si le public sera autorisé dans les stades, et si oui, avec quelle jauge. L'UEFA, crise sanitaire oblige, n'a pas encore fixé tous les cadres et règlements de la compétition et certains en profitent pour avancer des propositions de nature à améliorer le déroulement de l'épreuve. C'est le cas, notamment, de Roberto Mancini. 

Le sélectionneur italien, dans une interview à la Gazzetta dello Sport, penche pour un élargissement des listes des sélectionnés à 25 ou 26 joueurs : "Cela pourrait être une bonne chose, car la saison a été très difficile. Et puis, on ne sait jamais, il peut arriver que, pendant le tournoi, quelqu'un attrape le virus. Ensuite, il est plus difficile d’aller chercher d'autres joueurs, notamment parce qu'ils seraient tous en vacances. Cette éventualité, au cas où l'UEFA le déciderait, me conviendrait tout à fait", déclarait l'ancien joueur de la Sampdoria après la victoire de la Squadra en Bulgarie ce dimanche (0-2).

à voir aussi Foot: à 100 jours de l'Euro-2020, flou à tous les étages Foot: à 100 jours de l'Euro-2020, flou à tous les étages

Reste à savoir si ces joueurs en plus, évoqués par Mancini, seraient des réservistes ou bien s'ils apparaîtraient sur la feuille de match. Dans l'esprit de l'Italien, c'est sans doute la seconde solution qui prédomine. Quoiqu'il en soit, le sélectionneur transalpin a trouvé un appui de poids dans sa requête auprès de l'UEFA en la personne de Didier Deschamps. 

"On ne va pas se prendre pour des êtres supérieurs"

A l'issue de la victoire poussive de ses Bleus contre la Bosnie-Herzégovine, le sélectionneur tricolore a profité de la conférence de presse d'après-match pour rejoindre le mouvement initié par Mancini : "je pense que si l’UEFA se penche sur le fait de pouvoir élargir la liste, ce serait une bonne chose, à condition évidemment qu’elle puisse être de deux trois joueurs en plus, et que tous puissent être sur la feuille de match, a estimé le sélectionneur. Parce qu’avec les conditions sanitaires qu’on a aujourd’hui, on ne va pas se prendre pour des êtres supérieurs. On a fait tout ce qu’il fallait. Malgré les cinq tests, on n’a pas eu de cas positifs, mais je pense qu’avec la fatigue, ce serait plutôt une bonne chose."

Ce mercredi, un autre sélectionneur de poids, celui de la Belgique, est venu renforcer cette thèse : Roberto Martinez. "J'espère, au vu de la pandémie, que les règles pourront être adaptées et que nous pourrons avoir 26 voire 27 joueurs avec nous", a-t-il déclaré dans La Dernière Heure. Quand le sélectionneur de l'équipe numéro 1 au classement FIFA rejoint des noms comme Mancini ou Deschamps, forcément, cela fait des voix qui portent... L'UEFA les entendra-t-elle ?