Diarra Alou Malouda Sagna entraînement France 09 2010
Alou Diarra derrière Florent Malouda | AFP - Boris Horvat

Diarra: "Gagner pour sortir de la sinistrose"

Publié le , modifié le

Le milieu de terrain international Alou Diarra est conscient de la tache qui attend la France mardi contre la Bosnie. "On s'attend à un match difficile", dit-il en évoquant la confiance de cette formation. "On a loupé notre départ, mais il faut récupérer les points à l'extérieur." Et de conclure: "Il faut gagner des matches pour sortir de la sinistrose".

- A quel type de matches vous attendez-vous et faut-il muscler le milieu comme le préconise Laurent Blanc ?
- "On s'attend à un match difficile. On respecte énormément cette équipe de Bosnie, qui a un capital confiance très important. Ce sera du 50-50."

- Comment faîtes-vous pour transmettre votre expérience à vos coéquipiers?
- "Il faut leur dire que les éliminatoires sont toujours difficiles. L'objectif au final est de se qualifier, de prendre le maximum de points. On a loupé notre départ mais il faut récupérer les points à l'extérieur. Tout n'est pas terminé, il reste des matches. Il n'y a plus de petite équipe en Europe. Il faut s'en rendre compte, et il faut se remettre en question. Ce n'est pas facile."

- Avez-vous été surpris de ne pas jouer contre le Bélarus?
- "On n'est jamais surpris de ne pas jouer. On se tient prêt à jouer mais après il faut respecter les choix de l'entraîneur."

- L'ambiance dans le groupe a-t-elle changé après la défaite de vendredi?
- "L'ambiance est toujours aussi bonne mais ça ne suffit pas. Il faut des résultats positifs rapidement et se donner confiance pour les matches à venir."

- Qu'est-ce qui a manqué face au Bélarus?
- "Ce qui nous a manqué, c'est l'efficacité offensive et défensive. On a eu des occasions mais on n'a pas réussi à ouvrir le score. C'est ce qu'on doit rapidement corriger."

- La France est-elle une petite équipe désormais?
 - "Il faut se remettre en question, faire les efforts pour renverser la tendance. Ce n'est pas évident. On a un gros potentiel mais on est dans une période de transition. N'empêche qu'il faut des résultats. On n'est pas devenu une petite équipe mais le classement (Fifa, ndlr) et nos résultats dans les grandes compétitions internationales sont révélateurs. On n'a pas eu de bons résultats lors des deux dernières compétitions. Il faut enchaîner les victoires, des résultats, ne serait-ce que pour notre public. Il y a beaucoup de travail à accomplir. Il faut gagner des matches pour sortir de la sinistrose. "