Alexandre Lacazette
L'attaquant international Alexandre Lacazette | AFP - MARTIN BUREAU

Deschamps rappelle Lacazette, Guilavogui, Perrin et Trémoulinas

Publié le , modifié le

Pour affronter l'Albanie (le 14 novembre) et la Suède (le 18 novembre), Didier Deschamps a décidé de rappeler Alexandre Lacazette, en grande forme avec l'OL. Meilleur buteur de la Ligue 1 (10 réalisations) en compagnie d'André-Pierre Gignac, le Lyonnais sera accompagné du Marseillais à Clairefontaine. Joshua Guilavogui (Wolfsburg) est aussi rappelé, tout comme Benoit Trémoulinas (Seville) et Loïc Perrin (St-Etienne). Dans les buts, Stéphane Ruffier souffrant, Benoit Costil (Rennes) est également convoqué.

Il y avait des​ blessés (Mamadou Sakho, Laurent Koscielny, Jérémy Mathieu). Il aurait pu faire appel à de jeunes joueurs. Mais le relâchement des Espoirs dans leur quête de qualification n'a pas poussé Didier Deschamps à faire appel au moindre joueur de cette génération. Lors de l'annonce des 23, le sélectionneur l'a bien expliqué: "Je n'ai pas eu envie de promouvoir des gens de cette génération par  rapport à l'élimination de l'Euro-2015". C'est pour cela que cette sélection ne fait que rappeler des anciens internationaux, disparu depuis plus ou moins longtemps. 

Parmi eux, il y a Alexandre Lacazette. Très performant avec l'OL, l'attaquant devrait fêter sa 4e sélection. Avec les deux meilleurs buteurs de L1 dans son groupe (Gignac, Lacazette),  auxquels il faut ajouter le titulaire du Real, Benzema et Griezmann, l'équipe de France dispose de gros arguments offensifs: "Il n'y a pas de N.2. Il y a quatre attaquants qui peuvent jouer à des postes plus ou moins similaires. Ils ont l'habitude de jouer en attaquant axial. J'ai le temps de réfléchir et choisir à diverses associations", a déclaré le sélectionneur au sujet de ses capacités offensives.

Cabaye pas en sursis pour Deschamps

La position de Yohan Cabaye, en souffrance au PSG, ne pose pas de soucis à Deschamps: "En aucun cas je n'ai pensé remettre en cause ce qu'il est capable de faire avec nous et les qualités qu'il a. Il est dans une situation pas facile dans son club." Pour la deuxième fois, le troisième gardien de l'équipe de France sera Benoit Costil. Le Rennais a été préféré au Stéphanois Stéphane Ruffier qui a "un problème musculaire, depuis le dernier match contre Lille ce qui ne l'a pas empêché de jouer. Mais il n'y faisait pas des dégagements. Il aura besoin d'une période de cicatrisation, mais il ne s'entraîne pas mais joue car St-Etienne a des matches très importants", a expliqué le sélectionneur. Il juge que Benoit Costil "a une belle présence, une belle envergure", selon le sélectionneur qui le trouve "encore plus performant" avec des qualités humaines. Mapou Yanga-Mbiwa, déjà rappelé en cours lors du dernier rassemblement, a été conservé dès le départ, profitant aussi des absences.

 "Donner du temps de jeu à un maximum de joueurs", tel est l'objectif du sélectionneur au sujet des deux prochaines rencontres de l'équipe de France. 

Le groupe des 23 Français:

Gardiens: Hugo Lloris (Tottenham/ENG), Benoît Costil (Rennes), Steve  Mandanda (Marseille)
Défenseurs: Mapou Yanga Mbiwa (AS Rome/ITA), Christophe Jallet (Lyon), Lucas Digne (Paris SG), Eliaquim Mangala (Manchester City/ENG), Bacary Sagna  (Manchester City/ENG), Raphaël Varane (Real Madrid/ESP), Benoît Trémoulinas (FC  Séville/ESP), Loïc Perrin (Saint-Etienne)
 Milieux de terrain: Yohan Cabaye (Paris SG), Blaise Matuidi (Paris SG),  Paul Pogba (Juventus Turin/ITA), Moussa Sissoko (Newcastle/ENG), Morgan  Schneiderlin (Southampton/ENG), Josuha Guilavogui (Wolfsbourg/GER)
Attaquants: Mathieu Valbuena (Dynamo Moscou/RUS), Karim Benzema (Real  Madrid/ESP), Antoine Griezmann (Atletico Madrid/ESP), Dimitri Payet  (Marseille), André-Pierre Gignac (Marseille), Alexandre Lacazette (Lyon)

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze