Deschamps prône l'attaque façon Cruyff

Deschamps prône l'attaque façon Cruyff

Publié le , modifié le

Après la victoire arrachée par l'équipe de France devant le cameroun (3-2), Didier Deschamps n'a pas caché les aspects négatifs de cette rencontre, notamment concernant sa défense remodelée: "Adil Rami et Laurent Koscielny ensemble depuis longtemps et on a eu en face de la qualité. Qu'il y ait des erreurs, ça semble logique. Je ne m'attendais pas à une copie parfaite." Et il scande, à la manière de Johan Cruyff: "Pour gagner une compétition, la défense est très importante mais l'essentiel est de marquer un but de plus que l'adversaire."

Les problèmes défensifs atténuent-ils la satisfaction de la victoire?
Didier Deschamps:
"Le Cameroun a joué dans un nouveau système avec de la puissance et de la vitesse au milieu et devant. Il y a des choses qu'on peut améliorer mais c'était notre premier match après une longue période sans compétition pour certains joueurs."

On a l'impression qu'Olivier Giroud est devenu la Tête de Turc du public...
D.D.
"C'est faux. je trouve ça injuste. A Biarritz, il a été applaudi. Forcément que les gens peuvent être légèrement conditionnés mais Olivier a encore marqué ce soir. Rien de dire que c'est une Tête de Turc n'est pas lui rendre service. C'est votre constat mais ce n'est pas forcément la réalité."

"Plus de communication entre les deux joueurs


Êtes-vous contrarié par le match de la défense française et qu'est-ce qui peut être amélioré?
D.D.:
"On peut toujours tout améliorer. C'est le premier match que jouaient Adil Rami et Laurent Koscielny ensemble depuis longtemps et on a eu en face de la qualité. Qu'il y ait des erreurs, ça semble logique. Je ne m'attendais pas à une copie parfaite. Concernant Adil, après tout ce qui s'est passé, personne ne peut avoir de la tranquillité. Tout n'a pas été parfait, ça mérite évidemment plus de communication entre les deux joueurs par moments mais les Camerounais ont été très intéressants aussi."

Peut-on aller loin à l'Euro avec une défense friable?
D.D.:
"Ce sont des matches de préparation. Ce n'est pas parce que la Roumanie a pris 4 buts qu'elle ne sait pas défendre. Ce n'est parce que l'Allemagne vient de perdre qu'elle ne va pas arriver à l'Euro pour gagner. Pour gagner une compétition, la défense est très importante mais l'essentiel est de marquer un but de plus que l'adversaire. Je ne veux pas empêcher l'équipe d'aller de l'avant et c'est parfois au détriment du secteur défensif."

Payet, le dynamiteur

Qu'avez-vous pensé de la prestation de Dimitri Payet?
D.D.:
"Dimitri est l'un des joueurs qui a joué son dernier match le 7 mai. Il peut donc mieux faire mais à chaque fois qu'il touche le ballon, il se passe quelque chose et il a cette qualité sur coups de pied arrêtés, coups francs directs, excentrés, corners. Il est très important."

A quoi va servir le stage en Autriche?
D.D.
: "S'extirper de la ferveur, retrouver de la tranquillité, le retour de Griezmann. Cela nous permet aussi de ne pas rester toujours dans le même lieu. Il y aura un cadre très agréable et on affinera pas mal de choses."

Quels sont les points positifs de la soirée?
D.D.:
"On a marqué 3 buts, on a eu pas mal d'occasions. Techniquement, on peut améliorer certaines choses mais l'état d'esprit est là. Même si on n'a pas eu de matches de compétition, à chaque fois que l'adversaire revient et qu'il faut mettre un coup d'accélérateur, on le met."

Vidéo: Le résumé du match

AFP