L'équipe de France victorieuse de l'Euro 2000
L'équipe de France victorieuse de l'Euro 2000 | PHILIPPE HUGUEN / AFP

Des tirages pas toujours roses pour les Bleus

Publié le , modifié le

Le tirage au sort des groupes constitue toujours le vrai départ d'une compétition et l'Euro ne déroge pas à la règle. L'équipe de France, qui a 7 participations à l'Euro à son actif, a tout expérimenté, du facile au très dur. Petit retour sur les anciens groupes des Bleus, de 1960 à 2008, à la veille du tirage au sort de l'édition 2012 pour laquelle la France sera placée dans le pire des chapeaux, le numéro 4.

Quand on parle tirage, on parle chapeaux ! C'est incontournable et ça permet de faire des pronostics et des paris. Dès la fin des qualifications, des groupes de niveau appelés chapeaux sont constitués pour éviter que les cadors ne s'affrontent d'entrée. Dans son histoire, la France n'a pas toujours été gâtée par le système.
En 1960, les coqs entrent directement en demi-finales en tant que pays organisateur et se voient opposés la Yougoslavie, grand pays de foot à l'époque. Les Bleus ne retrouvent l'Euro qu'en 1984, encore à grâce à son statut de pays hôte. 

Un groupe abordable en 1984

Michel Platini et ses coéquipiers commencent par un succès étriqué face aux virevoltants Danois (1-0) avant d'atomiser la Belgique à Nantes (5-0) puis de dominer la Yougoslavie (3-2). Platini, qui réussit deux triplés, marquera 9 buts en cinq matches dont l'un contre le Portugal (3-2 ap) en demi-finales et un face à l'Espagne (2-0) en finale au Parc, la fameuse Arconada.

La France rate l'Euro 1988 mais revient en Suède en 1992. Elle tient en échec le pays organisateur (1-1) puis l'Angleterre (0-0) mais 'incline finalement 2-1 contre le Danemark, futur vainqueur. Quatre ans plus tard, en Angleterre, les Français terminent premiers de leur groupe avec deux succès sur la Roumanie (1-0) et la Bulgarie (3-1) pour un match nul (1-1) face à l'Espagne. Ils sortent ensuite les Pays-Bas aux tirs au but en quarts de finale (0-0) mais s'inclinent contre les Tchèques en demie, toujours aux penalties (0-0). 

Plus dur en l'an 2000

En l'an 2000, c'est la consécration. Emmenée par un grand Zidane, la sélection mate le Danemark (3-0) puis la République Tchèque (2-1). Les "remplaçants" bleus sont battus 3-2 par les Pays-Bas lors d'un match pour du beurre avant que les Bleus dominent l'Espagne (2-1) puis le Portugal en demie (2-1) et enfin l'Italie lors d'une finale que personne n'a oubliée (2-1 ap avec les buts de Wiltord et Trézeguet).

En 2004, la France remporte une victoire miraculeuse contre l'Angleterre grâce à "Zizou", auteur d'un doublé in extremis (2-1). Puis les Bleus déjouent: 2-2 contre la Croatie puis 3-1 (mais difficilement) face aux Suisses avant de tomber sans gloire contre la Grèce en quarts (0-1). En 2008, enfin, c'est la Berezina ! L'équipe dirigée par Raymond Domenech effectue un pauvre match contre la Roumanie (0-0) avant de sombrer contre les Pays-Bas (4-1) puis l'Italie (2-0). Comme par hasard, et contrairement aux tirages précédents plutôt favorables dans l'ensemble, elle n'était pas tête de série (c'était l'Italie, championne du monde 2006) et elle l'a payé cash. Espérons que le tirage au sort de vendredi soir sera plus favorable.

Historique des groupes de la France à l'Euro

Euro 2008: Roumanie, Pays-Bas, Italie
Euro 2004: Angleterre, Suisse, Croatie
Euro 2000: Danemark, République Tchèque, Pays-Bas
Euro 1996: Roumanie, Espagne, Bulgarie
Euro 1992: Suède, Angleterre, Danemark
Euro 1984: Danemark, Belgique, Yougoslavie
Euro 1960: Yougoslavie, Tchécoslovaquie