Mexès, Benzema, menez, Equipe de France
L'équipe de France fait bloc | AFP - FRANCK FIFE

Dernières retouches pour les Bleus

Publié le , modifié le

Face à l'Estonie, ce mardi au Mans, l'équipe de France a l'occasion de finir en beauté sa série de trois matchs de préparation avant l'Euro de Pologne-Ukraine (8 juin). Mais elle n'aura probablement pas sa forme définitive, Laurent Blanc se gardant quelques surprises avant l'Angleterre, le 11 juin, à Donetsk.

Derniers réglages. Face à l'Estonie, Laurent Blanc aura l'occasion de réajuster son groupe en amont de l'Euro 2012 de football. Si une équipe s'est dessinée au cours des deux rencontres amicales disputées face à l'Islande (3-2) et la Serbie (2-0), aucune équipe type n'est encore fixée.

Et ce ne sera certainement pas le cas face à l'Estonie. Le sélectionneur des Bleus est revenu sur sa décision : l'équipe qui débutera face à l'Estonie ne sera pas forcement celle qui affrontera l'Angleterre. Laurent Blanc décide ne pas révéler la morphologie de son équipe à 100%. Il sait que les anglais auront les yeux rivés sur la rencontre. "On est allé superviser les Anglais, a-t-il reconnu en conférence de presse lundi. Alors c'est peut-être pour ça que demain on ne va pas tout leur montrer aux Anglais. Vous voyez ce que je veux dire ?

Alou Diarra à la place de M'vila ?

Le Cévénol s'est t-il réservé quelques surprises ? Selon toute vraisemblance, le groupe évoluera en 4-3-3. Reste à savoir quel joueur sera attaché à chaque secteur. En attaque, Karim Benzema est indiscutable, Franck Ribéry aussi. Ben Arfa a marqué des points mais Florent Malouda aussi. Au milieu de terrain Alou Diarra pourrait suppléer Yann M'vila, blessé, mais toujours dans le groupe.

Une plus grande incertitude plane en défense. Lors des derniers entraînements à Clairefontaine, une défense à quatre avec Debuchy, Koscielny, Mexès et Clichy a été mise en place. Elle pourrait être reconduite. A moins que Laurent Blanc veuille vraiment masquer son jeu.

Le calendrier des Bleus à l'Euro :

11 juin : France – Angleterre (à Donetsk)
15 juin : Ukraine – France (à Donetsk)
19 juin : Suède – France (à Kiev)