Vicente Del Bosque, le sélectionneur espagnol
Vicente Del Bosque, le sélectionneur espagnol | Metin Pala / ANADOLU AGENCY

Del Bosque: "Notre style de jeu ne nous a pas si mal réussi ces dernières années"

Publié le , modifié le

L'Espagne, contrainte d'attendre la 87e minute pour dompter la République tchèque (1-0) lundi à l'Euro-2016, aimerait volontiers "marquer plus de buts" mais compte s'en tenir à son jeu de passes emblématique, a déclaré le sélectionneur espagnol Vicente del Bosque.

Est-ce un soulagement d'avoir bien débuté dans cet Euro après votre échec précoce au Mondial-2014 ?

Vicente Del Bosque: "Deux choses ont été importantes aujourd'hui (lundi): d'une part le fait d'avoir gagné, d'avoir pris les trois points, et de l'autre le fait d'avoir eu l'initiative pendant quasiment tout le match. C'est une excellente chose, nous n'avons pas été à la merci de l'adversaire. Maintenant, le chemin est devant nous et ce que nous voulons, c'est terminer premiers du groupe, si possible. Cette victoire sert à nous renforcer et à nous permettre de voir l'avenir avec plus d'optimisme que si nous avions fait match nul."

L'Espagne a de nouveau connu des problèmes dans la finition. Comment jugez-vous la prestation de vos attaquants ?

V.D.B.: "Nous avons eu plus d'occasions que nous n'en avons concrétisées et j'espère que ce ne sera pas un problème. L'important c'est d'en créer, d'avoir dominé cette rencontre en ayant le contrôle du match à tout moment (...) Notre style de jeu ne nous a pas si mal réussi ces dernières années. Il est certain que nous voulons tous marquer plus de buts, que nous souhaitons tous être déterminants dans les derniers mètres (...). Nous sommes satisfaits de Nolito et (Alvaro) Morata (en attaque), nous sommes satisfaits de tout le monde. Ils ont fait le travail et ce n'est pas pas facile de jouer avec autant d'adversaires regroupés derrière. Ils ont essayé d'apporter des solutions à leurs milieux de terrain."

Après des années comme titulaire, Iker Casillas ne semble plus le premier choix comme gardien de l'Espagne. Le débat est-il clos avec la titularisation de David de Gea ?

V.D.B.: "Nous venons de terminer ce match, ce n'est pas le moment de parler des joueurs qui vont jouer le prochain match. Mais le débat est une saine chose dans le football. Si ce n'était pas au sujet du gardien, ce serait sur un autre sujet. C'est le propre du football. (...) Iker a eu un comportement phénoménal. Sur le banc, il s'est comporté comme n'importe quel autre joueur et il a soutenu l'équipe pendant tout le match."

AFP