Cristiano Ronaldo et Quaresma
Cristiano Ronaldo et Quaresma, les deux fers de lance de la Seleççao, heureux | AFP - PATRICIA DE MELO MOREIRA

Cristiano Ronaldo et Quaresma régalent le Portugal en amical

Publié le , modifié le

A six jours de son entrée en lice dans l'Euro contre l'Islande, le Portugal a remporté une victoire facile contre l'Estonie (7-0). Avec les Madrilènes Pepe et Cristiano Ronaldo titulaires, alors qu'ils étaient absents lors de la défaite contre l'Angleterre (1-0) la semaine dernière, les Lusitaniens ont profité de la belle forme de CR7, auteur d'un doublé, et de Quaresma, également double buteur et triple passeur décisif. Les Portugais sont dans le groupe F du championnat d'Europe, avec aussi l'Autriche et la Hongrie.

Le coffre-fort estonien a fini par céder. Après avoir résisté pendant plus de 35 minutes, avec une défense basse mais solide, l'Estonie, 94e nation au classement Fifa, a craqué sur un superbe centre de l'extérieur du pied droit de Quaresma pour Cristiano Ronaldo, seul au deuxième poteau, qui pouvait placer sa tête plongeante au fond des filets (36e). C'était le moment décisif de ce match amical. Avec ce duo plutôt bien en jambes, et surtout bien connecté, le Portugal a ensuite déroulé. Quatre minutes après, ce même Quaresma, toujours très incisif sur son côté gauche, adressait une frappe enroulée parfaite dans le petit filet opposé (39e). Et enfin, sur un long une-deux entre CR7 et Joao Mario, le capitaine de la Seleççao "topait" sa reprise du droit, mais cette mauvaise frappe rebondissait suffisamment haute pour tromper le portier estonien, Londak (45e). 

L'Estonie explose en 2e période

En 45 minutes, la messe était dite. Cristiano Ronaldo pouvait abandonner ses coéquipiers à la pause, remplacé par Nani. Et malgré une petite frayeur sur une mauvaise sortie aérienne du gardien, qui aboutissait à une occasion adverse et à une barre transversale, le Portugal maintenait le cap, inscrivant un 4e but à la 55e minute. Encore une fois, Quaresma était à la passe, sur un corner, pour la tête de Pereira, tout seul (4-0). Et c'est encore, lui plutôt exilé sur le côté droit en deuxième période, qui adressait un centre repris involontairement par un défenseur estonien dans son propre but (61e, 5-0). Et sur un contre à l'entame du dernier quarts d'heure, Quaresma a adressé une frappe à ras de terre, venant se loger dans le petit filet opposé (76e, 6-0). Et pour conclure, au coeur d'une défense bien malade, Eder crucifiait une nouvelle fois le portier adverse (80e, 7-0).

Face à une équipe pas vraiment à la hauteur, ce succès va-t-il effacer des mémoires la défaite de la semaine dernière contre l'Angleterre (1-0), il est vrai à Wembley sans les deux Madrilènes Pepe et Cristiano Ronaldo, et en jouant à 10 durant près de 55 minutes ? Le premier match contre l'Islande mardi prochain apportera sans doute une partie de la réponse. Une chose est sûre: Quaresma-Cristiano Ronaldo, le duo se trouve très bien.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Euro