Coup de tonnerre sur Arsenal

Publié le , modifié le

Arsenal s'est incliné sur sa pelouse (2-3) devant Tottenham en ouverture de la 14e journée du championnat d'Angleterre. Archi dominés en 1re période, les Spurs se sont réveillés après la pause, et ont mis fin à dix-sept ans d'attente pour remporter ce derby à l'extérieur. Arsenal a raté l'occasion de prendre la tête du classement. D'autant plus que Chelsea s'est incliné à Birmingham (1-0). Manchester United a dominé Wigan (2-0).

Cette défaite peu sembler incompréhensible au vu de la rencontre. Jamais en effet, les Gunners n'ont semblé en danger. Dans le sillage d'un excellent Samir Nasri, ils ont dominé et contrôlé les 45 premières minutes avec une maîtrise technique et une motivation bien supérieures. Ils ont bien été aidés par l'ouverture du score rapide de Nasri. Sur une superbe ouverture de Fabregas, le Français profitait d'une hésitation de Gomes pour s'ouvrir le chemin du but grâce à un contre favorable avant de marquer dans un angle fermé (1-0, 9).  Il n'y avait qu'une équipe sur le terrain. Sagna marquait parfaitement Gareth Bale malgré quelques éclairs du génie gallois, Van der Vaart était invisible, Modric trop maladroit. Seul Gallas, avec quelques bonnes interventions sortait de la médiocrité de son équipe. En revanche, Arsenal s'en donnait à coeur joie. Fabregas tirait à coté (22)  puis Nasri, l'Espagnol et Arshavin combinaient parfaitement pour le but du break, inscrit par Marouane Chamakh (2-0, 27), son 9e en 18 matches toutes compétitions confondues cette saison.   Le match semblait plié, la victoire entérinée. Mais les Spurs sont revenus des vestiaires avec de bien meilleures intentions, un peu plus d'envie et un
attaquant supplémentaire (Defoe). Un long ballon mal négocié par la défense des Gunners permettait à Bale, décalé par Van der Vaart, de réduire le score de l'extérieur du pied gauche (50, 2-1). Tout était relancé et les 3 000 supporteurs de Tottenham se remettaient à chanter et à y croire. Ils avaient bien raison. Alors que Chamakh venait encore de gâcher une belle opportunité (66), Song concédait un coup franc à l'entrée de la surface. La frappe de VDV était contrée du bras par Fabregas dans le mur.
Penalty indiscutable et égalisation du Néerlandais (67, 2-2). La dynamique et la réussite avaient changé de camp. Un centre de Bale semait la panique (84) et sur un coup franc parfait de VDV, Kaboul, d'une belle tête, couronnait sa belle semaine en donnant le but décisif a Tottenham (2-3, 86)

Arsenal pourra donc nourrir quelques regrets car dans le même temps, Chelsea a essuyé un nouveau revers sur la pelouse de Birmingham (1-0) grâce à un but de Bowyer à la 17e min. Dans les autres matchs, la défense de Newcastle a volé en éclats face à Bolton (5-1) même si le meilleur buteur du championnat, Carroll, a réduit la marque à la 52e min. Manchester United sans briller s'est imposé devant Wigan (2-0), notamment grâce à un but de Patrice Evra (45e min).
Dimanche, Blackurn a battu (2-0) Aston Villa, équipe dans laquelle Robert Pires a fait pour la première fois son apparition.