City s'effondre, United en profite

City s'effondre, United en profite

Publié le , modifié le

Manchester United a rejoint Manchester City en tête du Championnat d'Angleterre grâce à sa victoire 2 à 0 sur Stoke et à la défaite de son rival à Everton 1 à 0, lors de la 23e journée. United s'est imposé grâce à deux pénaltys d'Hernandez (38) et de Berbatov (53) alors que City s'est incliné sur un but de Gibson (60).

C'est la troisième défaite des "Citizens" cette saison en Premier League, dont ils gardent quand même la première place à la différence de buts. Elle confirme la baisse de régime des joueurs de Roberto Mancini, qui ont perdu quatre des huit matches disputés en 2012 toutes compétitions confondues (3 victoires, 1 nul). Ils ont notamment été éliminés des deux Coupes, d'Angleterre et de la Ligue. Everton ne semblait pas un adversaire particulièrement redoutable après avoir gagné un seul des six matches de Championnat précédents. Ce sont pourtant les "Toffees" qui ont trouvé l'ouverture, après une heure de jeu équilibrée, sur un tir de Gibson détourné par Kompany. L'Irlandais marquait ainsi son premier but dans son nouveau club depuis son transfert de Manchester United. L'Argentin Stracqualursi avait eu la première grosse occasion du match pour Everton, une tête sauvée sur la ligne par Lescott, dès la sixième minute. Puis Nasri avait trouvé la transversale sur un tir puissant de 25 mètres avant la pause.

Bonne affaire pour les Spurs

Les efforts de City, qui ressent en milieu de terrain l'absence de Yaya Touré, retenu par la Coupe d'Afrique des nations, dans la dernière demi-heure sont restés vains. Pendant ce temps, Manchester United a facilement disposé de Stoke, malgré l'absence sur blessure de Rooney et de Nani, comme lors de la défaite en FA Cup ce week-end à Liverpool (2-1). Le Mexicain Hernandez a transformé le premier penalty sifflé pour une faute sur Park et le Bulgare Berbatov le second, provoqué par Valencia. Les "Red Devils" alignaient dans les buts leur troisième gardien Ben Amos, Lindegaard et De Gea étant tous les deux indisponibles.

La défaite de Manchester City a fait aussi les affaires de Tottenham, revenu dans la course au titre, à cinq points de la tête, grâce à un facile succès sur la lanterne rouge Wigan, 3 à 1. Le Gallois Bale, deux fois, et le Croate Modric ont été les buteurs des "Spurs". Chelsea a en revanche fait une mauvaise opération dans la lutte pour la qualification pour la Ligue des champions. Tenus en échec au pays de Galles par le promu Swansea, 1 à 1, les "Blues" restent quatrièmes mais voient revenir à quatre points Liverpool, qui s'est imposé 3 à 0 à Wolverhampton grâce à des buts de Carroll, Bellamy et Kuyt, dans la foulée de ses victoires contre City en Coupe de la Ligue et United en Coupe d'Angleterre. Arsenal aura l'occasion de se rapprocher à trois longueurs des "Blues" en l'emportant à Bolton mercredi.

AFP