City et Arsenal assurent le minimum

City et Arsenal assurent le minimum

Publié le , modifié le

Un court succès 1-0 a fait le bonheur de Manchester City et d'Arsenal face respectivement à Swansea et Queens Park Rangers, samedi lors de la 9e journée de Premier League. Une victoire a minima mais qui assure un maximum pour les deux équipes qui se replacent en embuscade avant le choc Chelsea-Manchester United dimanche.

Non sans mal, Arsenal a mis fin à sa mauvaise série de deux défaites consécutives (Norwich et Schalke). Il a fallu pour cela recevoir la lanterne rouge Queens Park Ranger, samedi à l'Emirates Stadium lors de la 9e journée de Premier League. Le voisin londonien n'aura pas démérité et a même pu s'appuyer sur son gardien Julio Cesar infranchissable jusqu'à cette 84e minute où les Gunners ont dû s'y reprendre à plusieurs reprises pour parvenir enfin à battre le portier de QPR grâce à la double tentative de Mikel Arteta à bout portant, et sans doute hors-jeu.

Arsène Wenger avait enregistré pour l'occasion les retours de blessure de Jack Whilshere, qui n'avait plus jouer depuis mai 2011, et Bacary Sagna, absent depuis cinq mois pour une fracture à la jambe. Mais Arsenal n'arrivait pas à trouver la faille. Et les supporters des Canonniers avaient sans doute cru que la mauvaise passe ne trouverait jamais d'issue alors que Stéphane Mbia regagnait prématurément les vestiaires sur un carton rouge (80e) alors que les deux équipes se neutralisaient toujours. Mais la chance donnait un petit coup de pouce aux Gunners quatre minutes plus tard avec ce but cafouillage qui suffisait au bonheur d'Arteta et les siens. "Quand on perd deux matches, la confiance ne tarde pas à fuir, et pour nous le plus important, c'était de gagner", a confié Wenger à SkySports.

City n'a pas rassuré

Arsenal occupe provisoirement la quatrième place de Premier League, à sept points de Chelsea et six de Manchester City qui a fini par avoir raison de Swansea. Les champions d'Angleterre, devant leurs supporters, n'ont pas fait oublier les lacunes affichées face à l'Ajax mercredi. Contre des Swans calés au milieu du tableau, les Citizens ont dû leur salut à Carlos Tevez à l'heure de jeu. Un but et puis, c'est tout pour les hommes de Roberto Mancini qui n'ont pas brillé dans le jeu, malgré la possession du ballon. Et pour noircir la journée, Micah Richards s'est gravement blessé au genou et a dû quitter prématurément le terrain sur une civière.

Côté Swansea, Michu voyait ses tirs magnifiquement stoppés par Hart (40e, 59e) pour les plus belles occasions de son équipe. Entré à la pause pour redonner du peps au jeu de City, Balotelli avait lui aussi la balle de but au bout du pied (51e), mais comme Aguero (57e), il pêchait dans la finition. Tevez lui ne se ratait pas sur une splendide frappe des 20m (1-0, 61e). Et Michu, encore, aurait pu aspirer à beaucoup mieux lorsque, dans la surface, Kompany repoussait du bras sa reprise de la tête (71e).

Un succès étriqué mais précieux pour City qui revient à une longueur de la première place avant le choc Chelsea-Man Utd dimanche. Et un match qui ne restera pas dans les annales, à l'exception d'un évènement, le nouveau record enregistré : 12 minutes et 42 secondes d'arrêt de jeu pour le match de Premier League le plus long de l'histoire. Mais un temps additionnel qui n'aura pas permis à l'une ou l'autre des équipes de marquer.

Melinda Davan-Soulas @Melinda_DS