Didier Drogba et Frank Lampard Chelsea 04 2010
Lambard absent, Drogba sera l'artilleur en chef de Chelsea | AFP - Paul Ellis

Chelsea veut couler Arsenal

Publié le , modifié le

Défait le week-end passé par Manchester City, Chelsea n'a pas le droit à un match facile pour se relancer en Premier League. La 7e journée propose aux Blues un sérieux test à Stamford Bridge face au voisin d'Arsenal, dimanche. Mais les Gunners sont décimés par les blessures. Liverpool, entre équipe dans le doute, reçoit Blackpool. Samedi, Manchester Utd a signé son déjà 4e nul de la saison, à Sunderland (0-0) tandis que Van der Vaart a encore flambé pour Tottenham.

Quelque soit le résultat, Chelsea restera leader, après le nul concédé par Manchester United à Sunderland samedi (0-0) qui laisse les Red Devils à deux points du leader. De plus, les hommes de Carlo Ancelotti reçoivent une équipe qui leur réussit bien. L’an passé, les Blues avaient humilié à deux reprises les "enfants" d’Arsenal. Plus solide en défense, plus puissant au milieu, plus costaud en attaque, sans oublier le capital technique, le Chelsea de Didier Drogba a le jeu type pour contrarier le machine collective des Gunners. En cas de victoire, les leaders rejetteraient leurs rivaux londoniens à sept points et leur mettraient un rude coup au moral, alors que les hommes d'Arsène Wenger ont besoin de prouver leur capacité à concurrencer Chelsea et Manchester United contre lesquels ils n'avaient pas réussi à s'imposer l'an dernier.

Malgré les absences de Frank Lampard et de Salomon Kalou, les Blues ont montré mardi la qualité, sinon l'étendu, de leurs réserves en surclassant Marseille (2-0) en Ligue des champions. Avec Florent Malouda et Nicolas Anelka épatants - sept buts chacun depuis le début de saison toutes compétitions confondues - avec le retour de Didier Drogba, suspendu face à Marseille, et l'apport éventuel du tout jeune Gaël Kakuta, 19 ans, il serait bien étonnant que les tenants du titre restent muets une seconde fois de suite, eux qui avaient marqué à chaque match de Premier League ces dix derniers mois.

Malgré un parcours sans faute en Ligue des Champions, Arsenal a connu un revers inhabituel. Les deux équipes restent sur un échec en Premier League, mais les leçons à tirer du dernier week-end sont fort différentes. Rien de fondamentalement inquiétant en effet dans le court revers (1-0) des Blues à Manchester City, un des prétendants au titre, après un match serré. Arsenal en revanche n'avait pas le droit de se laisser surprendre à l'Emirates Stadium par le promu West Bromwich (3-2). C'est la défense 100% française (Sagna, Koscielny, Squillaci, Clichy) qui a le plus déçu face à une attaque pourtant infiniment moins intimidante que celle de Chelsea. Elle devrait être reconduite.

Du côté blanc et rouge, l'affluence à l'infirmerie se ressent dans le jeu. C'est d'abord l'absence de Cesc Fabregas, forfait pour dimanche, qui est la plus préjudiciable car le champion du monde était dans une forme éblouissante avant de se blesser à une cuisse il y a quinze jours. Si l'on ajoute les forfaits de Robin Van Persie, Theo Walcott et Nicklas Bendtner, la force de frappe des Gunners s'en trouve passablement émoussée, malgré les efforts de Samir Nasri, auteur des deux buts contre West Brom.  Abou Diaby n'est pas encore à 100% de ses moyens. Derrière, le Belge Thomas Vermaelen est toujours indisponible, comme le gardien Manuel Almunia et le dernier en date Kieran Gibbs. Dans ces conditions, et même si Arsenal a bien réagi aussi en Ligue des champions (4-1 à Belgrade), un nul ramené des quartiers chics de Londres serait déjà un résultat appréciable. Une victoire, un exploit.

Manchester n'y arrive pas

Samedi, les Red Devils ont raté l'occasion de revenir à hauteur de Chelsea. Certes, les hommes d'Alex Ferguson sont toujours invaincus, mais ils n'arrivent pas à imposer leur marque. Sur la pelouse de Sunderland, MU a concédé son 4e nul en sept matches (0-0) et reste à deux points de Chelsea. Impérial en Ligue des champions mercredi face à Twente, Rafael van der Vaart a frappé de nouveau en championnat. Le Néerlandais s'est offert un doublé face à Aston Villa (2-1) et permet à Tottenham de rester au contact de Manchester City et Arsenal, à quatre points de Chelsea.

Mathieu Baratas