chelsea sturridge manchester united lindegaard
chelsea sturridge manchester united lindegaard | AFP - GLYN KIRK

Chelsea tient sa revanche

Publié le , modifié le

Battu 3-2 à domicile dimanche en championnat, Chelsea a obtenu sa revanche face à Manchester United, mercredi à Stamford Bridge, en 8e de finale de la Coupe de la Ligue. Les Blues s'imposent 5-4, après avoir arraché la prolongation à la dernière seconde du match sur un penalty d'Eden Hazard. Ramires a inscrit le but de la qualification à 5 minutes du coup de sifflet final.

Envie de revanche ou priorité du club, pour ce huitième de finale de Coupe de la Ligue, Chelsea avait choisi d'aligner une équipe de titulaires face à Manchester United, venu à Stamford Bridge avec une équipe fortement remaniée. Des onze titulaires mancuniens victorieux ici-même dimanche dans le choc au sommet de la Premier League (3-2), seul Rafael était encore présent au coup d'envoi mercredi soir. Van Persie, Rooney, Evans et Ferdinand étaient restés dans le Nord du pays. La défense centrale était alors confiée aux jeunes Michael Keane (19 ans)-Scott Wootton (21 ans).

Et ce coup de jeune a failli être un coup gagnant pour Sir Alex Ferguson. Wellbeck portait les espoirs en attaque, épaulé par le remuant Hernandez et l'expérimenté Giggs. Et le vétéran gallois montrait la voie en trompant Cech, après un ballon perdu par Romeu (0-1, 22e). Si David Luiz égalisait sur penalty après une faute de Büttner sur Moses (1-1, 31e). MU reprenait la main grâce à l'inévitable Chicharito, déjà buteur samedi. Le Mexicain profitait d'un relâchement de la défense pour marquer, au terme d'une action anodine, son sixième but face à Chelsea (1-2, 43e). Mais il était écrit que les Londoniens ne se laisseraient pas malmener une seconde fois sur leurs terres.

Manchester United paie ses erreurs de jeunesse

Les assauts de Sturridge répondaient aux coups de force de Wellbeck sans que ni l'un ni l'autre ne parviennent à trouver la faille. C'est au contraire encore un défenseur des Blues qui égalisait. Cahill catapultait au fond du but de Lindegaard une tête puissante (2-2, 52e). Et tout Stamford Bridge se reprenait à y croire. Mais Nani faisait se taire une troisième fois l'antre des Blues sur une frappe piquée (2-3, 59e). On croyait alors United sur le point de faire boire deux fois de suite la tasse au leader de Premier League tant les Red Devils dominaient les derniers échanges, profitant notamment d'une défense un peu faiblarde. Cependant, en attaque, les Blues n'abdiquaient pas. Ils auraient même pu obtenir un penalty sur une main de Keane dans la surface (72e), mais l'arbitre ne la voyait pas. Moses (76e), puis Oscar (86e) espéraient bien arracher l'égalisation, mais ils trouvaient les poings fermes du portier danois.

Rien ne sert de courir après le score, il faut marquer à point. Et cela voulait dire à la dernière seconde des arrêts de jeu du match. Pêché de jeunesse, Wootton bousculait Ramires dans la surface. Penalty transformé par Eden Hazard et prolongation inespérée pour les hommes de Roberto di Matteo (3-3, 90+4). La jeune arrière-garde mancunienne ne se remettrait jamais vraiment de cette erreur. Et à la 97e minute, Wootton, encore lui, manquait sa passe en retrait de la tête pour son gardien. Une aubaine pour Sturridge qui n'en demandait pas tant. Après plusieurs occasions infructueuses, l'attaquant anglais était enfin récompensé de ses efforts et s'en allait donner l'avantage aux siens (4-3), imité peu après par Ramires (5-3, 116e) dans une prolongation maîtrisée par les hôtes qui faisaient trembler la transversale de Lindegaard sur un coup franc de David Luiz (105+1). Le penalty de Giggs inscrit à la dernière minute n'y changeait rien. Chelsea tenait sa victoire, avec la manière, et se hisse en quarts de finale.

Dans les autres matches, la Coupe de la Ligue n'a également pas souri à Tottenham. Titulaire pour la première fois de la compétition, Hugo Lloris a connu une mauvaise fin de soirée. Alors qu'ils menaient 1-0 sur la pelouse de Norwich grâce à un but de Gareth Bale (66e), les Spurs se sont inclinés 2-1, encaissant deux buts dans les dernières minutes du match (Vertonghen c.s.c. 84e, Jackson 86e).

Tirage au sort des quarts de finale :

Leeds (D2) - Chelsea
Swansea - Aston Villa
Norwich - Middlesbrough (D2)
Bradford (D4) - Arsenal