carlos tevez manchester city 2010
Carlos Tevez confirmera-t-il sa bonne saison de l'an passé ? | AFP

Chelsea au révélateur City

Publié le , modifié le

Leader intraitable avec 15 points en 5 matches, Chelsea effectue un périlleux déplacement sur la pelouse du City of Manchester Stadium. Les Blues passeront un véritable test sur la pelouse des Sky Blues qui espèrent bien se mêler (au moins) à la lutte pour les places en Ligue des champions. La ville de Manchester retient son souffle.

Ce choc entre deux formations coachées par des entraîneurs italiens (Roberto Mancini et Carlo Ancelotti) s'annonce riche d'enseignements pour la suite des évènements en Premier League. Si quelques tendances se dégagent (Arsenal et Manchester United constituent de nouveau les plus sérieux rivaux de Chelsea, davantage que Tottenham, City et Liverpool, carrément largué), le duel entre les milliardaires des années 2000 et les "nouveaux riches" de la troisième ville d'Angleterre permettra de cerner le potentiel des deux équipes qui n'évoluent pour l'instant pas dans les mêmes sphères.

Si Chelsea cartonne (21 buts marqués pour un seul encaissé en cinq victoires), Man' City assure plutôt pas mal (2 succès, 2 nuls, un échec). Mais quelques blessures chez certains joueurs des Bleus pourraient équilibrer les choses en faveur des locaux. L'attaquant de Chelsea Salomon Kalou sera ainsi absent pendant environ trois semaines à cause d'une blessure à la cuisse. L'Ivoirien s'est blessé mercredi lors de la défaite des Blues contre Newcastle à domicile en Coupe de la Ligue (4-3), comme le milieu de terrain Yossi Benayoun (mollet). "Ils sont blessés. Ils ont passé des examens hier et je pense qu'ils pourront revenir après la trêve internationale, peut-être dans trois semaines", a déclaré Ancelotti qui déplore toujours l'absence de Franck Lampard. L'international anglais a encore besoin de temps pour se remettre d'une opération à l'aîne, subie à la fin du mois d'août pour soigner une hernie. "Il n'est pas à 100% et nous ne voulons pas prendre de risque", a expliqué l'entraîneur transalpin qui cherchera à remporter la bataille tactique face à son vieux rival.

Roberto Mancini devra encore se creuser la tête samedi (13h45) pour boucher les  trous, particulièrement en défense. Sans Lescott ni Boateng, l'arrière-garde  mancunienne risque de souffrir face aux flamboyants attaquants des Blues,  Malouda, en tête du classement des buteurs (6 buts), et Drogba (5). De toute façon, le coach italien ne croit pas que le résultat du match  puisse changer quoi que ce soit à l'issue de la saison, déjà écrite selon lui. "Ils vont probablement conserver leur titre facilement", a-t-il dit. Nul doute que Carlo Ancelotti saura flairer le piège dans ce compliment...