Kingsley Coman
Kingsley Coman | AFP

Bleus: Kingsley Coman sur orbite

Publié le , modifié le

A l'image de sa pointe de vitesse, tout va très vite pour Kingsley Coman, qui vient d'être appelé en équipe de France pour les matches amicaux de novembre face à l'Angleterre et l'Allemagne. A seulement 19 ans, l'attaquant du Bayern Munich est promis à un très bel avenir. A sept mois de l'Euro organisé en France, les Bleus tiennent probablement une petite pépite.

Préféré à Arjen Robben pour débuter le match de Ligue des Champions retour face à Arsenal (5-1), Kingsley Coman n'a pas marqué, mais a bien posé quelques problèmes à Mathieu Debuchy. Si Didier Deschamps a choisi de tester ce jeune joueur pour affronter de sérieux morceaux que sont l'Angleterre et l'Allemagne, ce n'est pas pour rien. Explosif comme un Franck Ribéry, rapide comme Robben, mais aussi dribleur comme Neymar, Kingsley Coman a tout d'un grand alors qu'il n'a que 19 ans. "Kingsley est un très jeune joueur avec un très gros potentiel. Il joue, il est bon, à plusieurs postes, des deux côtés", résumait ainsi Deschamps.

Le PSG, la Juve, puis le Bayern…

Formé au Paris Saint-Germain, la trajectoire de Coman est depuis, fulgurante. Après avoir refusé de signer dans son club formateur, l'attaquant avait opté pour l'Italie, rejoignant les rangs de la mythique Juventus Turin. Mais malgré son talent, il a eu du mal à s'exprimer face à des joueurs plus expérimentés tels que Tevez ou Morata. Titulaire à seulement cinq reprises en Serie A, le joueur a donc préféré changer d'air. Prêté par la Juventus Turin au Bayern Munich qui lorgnait sur lui depuis déjà plusieurs mois, il a rapidement su s'intégrer dans un groupe où règne selon ses propres mots, "un état d'esprit génial". Il avait même été définitivement adopté par les fans munichois en donnant la passe décisive du 100e but de Lewandowski, en septembre dernier.

Après "Kaiser Franck, "King" Coman

Régulièrement aligné par Pep Guardiola malgré son jeune âge, le natif de Paris fait incontestablement partie des joueurs les plus prometteurs du moment. Considéré par le directeur sportif du Bayern Matthias Sammer comme "l'un des plus grands talents du football européen", Coman se sait très apprécié. Et Guardiola qui l'avait personnellement convaincu de venir, sait aussi qu'il peut compter sur un joueur polyvalent, capable de remplacer aussi bien Robben sur le flanc droit, que Douglas Costa (ou Ribéry) sur le côté gauche. Le Bayern disposant d'une option d'achat (de 21 millions d'euros) à l'issue de ces deux années de prêt, Coman pourrait bien poursuivre sa carrière en Bavière, et nul ne doute que "Kaiser Franck" Ribéry l'y encouragera.

Romain Bonte