Blanc ne veut pas entrer dans la polémique Nasri

Publié le , modifié le

Laurent Blanc a refusé mardi d'entrer dans la polémique créée autour de l'attitude de Samir Nasri après son but égalisateur contre l'Angleterre la veille lors de France-Angleterre.

"Ça ne m'intéresse pas", a déclaré Laurent Blanc, interrogé sur le sujet en conférence de presse. "Les réactions des joueurs sont personnelles. Si des garçons ont des problèmes avec des personnes et des médias, vous êtes de grands garçons et vous pouvez les régler entre vous", a-t-il ajouté. Le sélectionneur a dit ne pas avoir encore rencontré Nasri mais qu'il aurait prochainement une conversation avec le joueur.

"On ne peut pas maîtriser les réactions des joueurs, elles peuvent être inattendues", a ajouté Laurent Blanc avant d'afficher son agacement devant l'instance des journalistes. "J'ai dit ce que j'avais à dire, point", a-t-il lâché, en refusant de répondre à une nouvelle question sur le sujet. Le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, s'est efforcé lui aussi de dédramatiser la situation. "Ce n'est pas qu'il ne s'est rien passé, mais il ne faut pas en faire une affaire".

Jerome Carrere