Laurent Blanc - conférence de presse
Laurent Blanc | RB

Blanc mécontent du calendrier de Ligue 1

Publié le , modifié le

Le sélectionneur Laurent Blanc a regretté mardi que l'équipe de France ne soit pas "la priorité des priorités" au moment de l'élaboration des calendriers alors qu'il souhaite avancer la dernière journée de L1 pour avoir ses joueurs à disposition plus tôt en vue de l'Euro. Les Bleus ne sont pas "la priorité des priorités", a déclaré Blanc qui déplore que le championnat de France se termine plus tard que les autres grands championnats.

"Je ne lance pas la pierre à ceux qui font les calendriers parce que ce n'est pas simple mais ce qu'on aimerait, c'est, ni plus ni moins, terminer comme les championnats italiens, espagnols, anglais. Mais c'est compliqué. D'autant plus qu'il y a une finale de l'Europa League qui ne va pas arranger les choses si un club français est qualifié. Ce serait alors un problème insoluble", a-t-il ajouté. "Tous les championnats se finissent le 5 ou le 13 (mai, ndlr) et nous on finit le 20 (mai, ndlr)", a indiqué Blanc. "Si on finit le 20 et que l'on doit jouer le 8 (juin, ndlr), on devra être le 3 (juin, ndlr) en Pologne. On sera obligé de donner quelques jours de repos aux joueurs et on ne commencera véritablement le stage que le 26 (mai, ndlr) ou le 27."

Canal + au coeur du problème

"Il y a eu un antécédent avec l'Euro-2008", a-t-il ajouté. "On connaît le résultat. Mais c'est très difficile parce qu'il y a des choses actées, signées. Il y a le monde du football mais aussi le monde des médias qui est concerné. Ce n'est pas facile mais le président de la Fédération et de la Ligue vont essayer de faire changer les choses dans l'intérêt du football français." "Il me semble que quand il y a des compétitions tous les deux ans, on pourrait émettre l'idée qu'il y ait un plan A ou un plan B" si l'équipe nationale est qualifiée, a poursuivi le sélectionneur.

La possibilité d'avancer la fin du championnat se heurte a priori à deux difficultés. Les contrats avec les diffuseurs télé prévoient que les deux dernières journées de L1 soient jouées le week-end, avec tous les matches à la même heure (multiplex). Si un accord était pourtant trouvé avec les diffuseurs, il resterait à trouver une date disponible pour jouer la 38e journée plus tôt que prévu. La date du mercredi 9 mai (finale de l'Europa League) pourrait être retenue en cas d'absence de club français en finale, mais l'UEFA interdit de jouer des matches de championnat à cette date.

Blanc: "Moins de fébrilité que sur un match officiel"

Q: Quelle est l'idée directrice pour ces deux matches?
R: "De donner du temps de jeu à des jeunes ou nouveaux joueurs. On pourra faire six changements et on pourra protéger certains joueurs qui sont dans un état de fatigue avancé. On s'oriente vers deux compositions d'équipe différentes. Si on doit donner du temps de jeu à de nouveaux joueurs, ce sera contre les Etats-Unis et s'ils donnent satisfaction, ils poursuivront contre la Belgique. Pour le gardiens, c'est particulier. Je n'ai pas pris de décision catégorique sur le rôle du gardien. Est-ce que Hugo (Lloris, ndlr) jouera les deux matches ou y aura-t-il une alternance au niveau des gardiens? Je n'en sais rien."

Q: Est-ce que vous allez profiter de ce stage pour axer le travail sur le jeu?
R: "Sur le jeu, on peut dire, montrer et démontrer ce qu'on veut. Après ce serait bien de l'appliquer sur le terrain mais pour cela, il faut des entraînements. Aujourd'hui, on ne va rien faire, cela va être un décrassage amélioré. Mais il faudrait avoir plus de séances techniques pour mettre en pratique ce qu'on aura démontré à la vidéo ou en débriefing. On aura peut-être plus de temps pour préparer le match contre la Belgique."

Q: Qu'attendre de ces deux matches?
R: "On peut avoir de bonnes surprises sur des matches sans enjeu. La fébrilité dont on a fait preuve contre la Bosnie, je ne m'attends pas à la voir contre les Etats-Unis et la Belgique. Il faut jouer à fond ces matches. Pour ceux qui débuteront et qui n'ont pas d'expérience et n'ont pas de sélections, il faut qu'ils lâchent les gaz, qu'ils ne se posent pas de questions."

Q: Ce stage est-il important pour la vie de groupe?
R: "Le groupe qui se dessine vit bien ensemble malgré quelques impressions. C'est la dernière fois qu'on passe plus de 8 jours ensemble. Pour l'Allemagne (le 29 février, ndlr), on n'aura que deux jours et demi pour préparer le match et après on aura l'Euro. Cela nous laisse peu de temps. Ces deux matches permettent de donner la possibilité à certains d'avoir du temps de jeu au niveau international mais dès le match en Allemagne, on sera déjà dans la préparation finale de l'Euro."

Q: La liste des 23 sera-t-elle déjà dans votre tête au moment d'affronter l'Allemagne?
R: "Pas les 23 parce qu'il pourra se passer encore des choses en deux mois mais j'aimerais pour ce match compter sur tous les joueurs qu'on aimerait avoir à l'Euro.

Q: Ces deux matches contre les Etats-Unis et la Belgique sont donc les dernières chances pour se faire une place dans le groupe?
R: "Ce n'est pas la dernière chance mais une bonne chance. Quand on te donne la possibilité de t'exprimer, il vaut mieux la saisir."