Laurent Blanc - conférence de presse
Laurent Blanc avant l'amical France - Brésil, le 9 février | RB

Blanc et "la régularité" des Bleus

Publié le , modifié le

Laurent Blanc, a stigmatisé mardi en conférence de presse le manque de régularité de ses joueurs, un de ses principaux chantiers, avant de défier l'Allemagne en amical, mercredi à Brême, à 100 jours de l'Euro-2012. Le sélectionneur de l'équipe de France déplore que ses joueurs n'aient pas pu confirmer chaque fois qu'ils étaient sur une bonne dynamique.

Comment faire pour déstabiliser l'Allemagne ?
L.B: "On prépare les matches pour les gagner. Après, il faut être conscient de la qualité de l'adversaire et que l'Allemagne est une très grande équipe. J'attends que l'équipe démontre des améliorations dans le jeu. On a eu des matches-référence mais on n'arrive pas à être régulier. Les 20 premières minutes, il va falloir répondre présent au niveau de l'engagement. Ils attaquent vite et prennent les espaces. Après, j'espère qu'on pourra mettre en place des choses qu'on a travaillées pour mettre en difficulté cette équipe d'Allemagne."

Ce sera l'occasion de revoir la charnière Rami-Mexès...
L.B: "Elle commençait à nous amener des garanties. Malheureusement, on n'a pas pu poursuivre car Philippe s'est blessé gravement. Là, c'est l'occasion de renouer avec cette charnière centrale. Mais défensivement, ce n'est pas là où on a le plus gros problème".

Depuis plusieurs années, l'Allemagne a pris le dessus sur la France...
L.B: : "Oui. Il suffit de voir les résultats de la France et de l'Allemagne. Les France-Allemagne sont très disputés. C'est un match de prestige et les deux équipes vont vouloir gagner ce match, c'est logique. Il faut être réaliste, l'Allemagne a plus de sûreté et de garanties que l'équipe de France mais, sur un match, une équipe plus faible sur le papier peut l'emporter. Au niveau des infrastructures, l'Allemagne est en avance sur la France. Elle a profité de l'organisation du Mondial-2006 pour construire ou rénover ses stades. J'espère que l'on rattrapera notre niveau. L'Allemagne forme également des joueurs aux profils différents par rapport aux années précédentes. Ca va vite, ça joue technique et ce n'est plus le rouleau compresseur physique d'il y a quelques années, bravo à eux. A nous d'adopter une philosophie de jeu qui nous convienne et nous permette d'être performants. Les Allemands ont une culture footballistique très supérieure à la France. Ils ont un championnat de qualité et ils retiennent leurs meilleurs joueurs."

Comment jugez-vous le chemin parcouru par les Bleus depuis le Mondial-2010 ?
L.B: "Le parcours de l'équipe de France n'a pas été facile, on a fait des éliminatoires poussifs mais on a atteint l'objectif. Maintenant, pour faire partie des meilleures nations européennes, il y a du travail à effectuer. Mais les Allemands l'ont fait, pourquoi pas nous?"

AFP