Blanc grimace banc France Luxembourg Metz 102010
Laurent Blanc cogite au bord de la pelouse | AFP - JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN

Blanc: "Decevant dans le jeu"

Publié le , modifié le

Le sélectionneur de l'équipe de France a estimé que le score contre le Belarus (1-1) reflétait la physionomie de la rencontre, vendredi à Minsk en qualifications de l'Euro 2012. "Même si on a été décevant dans le jeu, on a tout fait dans ce match. On a même marqué le but du Belarus", a confié Laurent Blanc. "On peut s'estimer satisfait parce que si on analyse les deux matches, on n'en mérite qu'un de plus. Bravo à eux."

Q: Ce résultat est un bon ou mauvais résultat?
R: "Au niveau du score on est déçu, on était venu prendre trois points comme d'habitude. Mais si on analyse le match, on a été supérieur à cette équipe. Donc, le score reflète le match qu'on a fait: même si on a eu la possession de balle, on a été trop laborieux dans les transmissions pour espérer mettre de la vitesse dans le jeu. Au niveau international, si physiquement vous n'êtes pas au moins au niveau de l'équipe d'en face, vous avez beaucoup de mal pour gagner le match. L'envie était certainement là, mais c'est le corps qui commande."

Q: Pourquoi n'avoir effectué qu'un seul changement?

R: "J'aurai pu en faire trois, mais je pensais qu'on pouvait gagner ce match avec les joueurs sur le terrain. Abou (Diaby) était prévu pour 65-70 minutes et, vu la la bonne production de Flo (Malouda), j'ai préféré faire rentrer Rémy devant. On n'est pas obligé de faire trois changements et d'ailleurs, le sélectionneur biélorusse a fait ses changements en fin de match pour gagner du temps."

Q: Quels regrets avez-vous sur ce match?

R: "Même si on a été décevant dans le jeu, on a tout fait dans ce match. On a même marqué le but du Belarus. Mais paradoxalement, cela nous a réveillés et touchés dans notre orgueil. On a eu une bonne réaction, mais je pensais que l'équipe était capable d'aller chercher un deuxième but. On a eu quelques occasions. Cette équipe nous a pris quatre points (sur deux matches). On peut s'estimer satisfait parce que si on analyse les deux matches, on n'en mérite qu'un de plus. Bravo à eux."

Q: Pourquoi autant de déchet en début de match?

R: "On n'avait pas prévu cette entame. On savait qu'on allait avoir la possession et que cette équipe du Belarus était en meilleure forme physique et en plein championnat. Si en plus, l'équipe défend au lieu de produire du jeu et si elle marque un but, ça la renforce dans ce qu'elle a mis en place et cela devient très dur. Il peut y avoir un exploit individuel ou collectif pour vous remettre dans le bon sens, mais on ne l'a pas réalisé."

Q: Que pensez-vous du but pris sur coup de pied arrêté?
R: "Cela arrive d'en prendre et nous-mêmes cela nous arrive d'en marquer. En plus, celui-là, on se l'a mis tout seul. On s'est mis en danger tout seul. Ce que je relève, c'est la faute qui amène le coup franc. On a été en retard dans les duels et cela nous a coûtés des coup francs et sur l'un d'eux, on a encaissé un but."

AFP