Laurent Blanc - conférence de presse
Laurent Blanc avant l'amical France - Brésil, le 9 février | RB

Blanc: "Ca va secouer"

Publié le , modifié le

Le sélectionneur de l'équipe de France Laurent Blanc a déclaré, ce jeudi en conférence de presse, avoir prévenu ses joueurs qu'ils pouvaient s'attendre à être "secoués" vendredi en Albanie en qualifications de l'Euro 2012. "Ca va secouer mais c'est normal, chacun va jouer avec ses armes. Ils sont très regroupés, ils aspirent l'adversaire pour partir en contre de manière habile".

Q: Etes-vous satisfait de la semaine de préparation?
R: "Oui. On a travaillé mardi. C'était la journée consacrée à un travail technico-tactique. Après, il a fallu composer avec les bobos, mais c'est classique. Il y a encore des gens qui vont reprendre aujourd'hui. Il faudra en tenir compte pour la composition d'équipe."

Q: A quel type de match vous attendez-vous?
R: "Ca va secouer mais c'est normal, chacun va jouer avec ses armes. Ils sont très regroupés, ils aspirent l'adversaire pour partir en contre de manière habile. Ils ont un potentiel technique à surveiller. Ils aiment le duel en l'air, ils ont quelques joueurs de grande taille. Il va falloir trouver les espaces mais ils ne vont pas être très nombreux puis il faudra les mettre en porte-à-faux par des dribbles et des passes. Je m'attends à une équipe qui va jouer très bas. Leur composition d'équipe va dans ce sens. A domicile, ils jouent avec beaucoup de coeur."

Q: Doit-on forcément utiliser les mêmes arguments qu'eux pour les battre?

R: "En l'air ils sont très bons et si on commence à balancer des ballons devant, ce n'est pas le meilleur moyen de les mettre en difficulté. Il va falloir jouer notre jeu et notre jeu n'est pas de balancer des ballons devant. Ce n'est pas notre philosophie de jeu."

Q: Quel est l'objectif minimum sur les deux matches en Albanie et en Roumanie?

R: "On verra. Mon ambition est de remporter les deux matches. On sait que ça va être compliqué mais on prépare les matches pour les gagner. Après, il y a le déroulement du match où tu sens si tu peux gagner ou pas mais dans la préparation, il y a une volonté d'aller de l'avant, d'imposer notre jeu et de gagner."

Q: Au-delà de la logique comptable, qu'attendez-vous en terme d'animation?

R: "J'attends qu'on se qualifie, c'est la chose la plus importante et c'est ma première préoccupation. Après si on peut le faire avec du jeu performant et léché, je serai le plus heureux. Mais le plus important c'est l'objectif et l'objectif c'est la qualification. Donc il faut prendre des points. On n'en a pas suffisamment. Les quatre matches qui restent doivent nous permettre de prendre suffisamment de points pour se qualifier. C'est tout simple, n'allez pas chercher ailleurs. Si on joue bien et qu'on perd les matches et qu'on ne se qualifie pas pour l'Euro, je sais ce que vous allez faire. Dans le sport de haut niveau, la chose la plus importante, la plus primordiale pour un groupe en sport collectif, c'est la victoire."