Blanc: "On a beaucoup de points de vue communs" avec Le Graët

Publié le , modifié le

"On a beaucoup de points de vue communs" avec le président de la FFF Noël Le Graët, a assuré jeudi le sélectionneur de l'équipe de France Laurent Blanc, qui précise que les deux hommes se sont donné "48h de délai de réflexion" avant de prendre une décision concernant la prolongation de son contrat.

"On a discuté, chacun a dit ce qu'il pensait de la situation. On a fait un  petit peu l'analyse technique de l'Euro. Ca a été plus que courtois. On a  beaucoup de points de vue communs. Après c'est une décision d'abord personnelle  en ce qui me concerne. C'est pour cela que l'on ne s'est pas arrêté à une  décision et que l'on va prendre 48h de délai de réflexion", a expliqué le  sélectionneur en sortant du siège de la FFF, à Paris. "Cela va nous permettre de rester sur ce que l'on avait décidé de faire ou  alors peut-être de faire évoluer la décision. A mon avis, on va se reparler  dans le week-end. J'ai dit ce que j'avais à dire. Je pense qu'il m'a dit ce  qu'il avait à dire. C'est déjà une bonne chose", a-t-il précisé. Le sélectionneur, dont l'équipe a échoué en quart de finale de l'Euro-2012  après son élimination samedi par l'Espagne (2-0), était arrivé en taxi à 10h30  pour discuter d'une éventuelle prolongation de son contrat qui se termine à la  fin du mois de juin.

AFP