Bini: "On ne va pas s'enflammer"

Bini: "On ne va pas s'enflammer"

Publié le , modifié le

Le sélectionneur Bruno Bini s'est dit "satisfait des trois points" pris face à la Russie (3-1), lors du premier match des Bleues à l'Euro, mais il a rappelé qu'il fallait rester vigilant et "ne pas s'enflammer" alors que la compétition vient tout juste de débuter.

Quel bilan faites-vous de ce match ?
Bruno Bini: "On est content mais l'essentiel dans ce genre de tournoi ce n'est pas  d'être le premier à gagner, mais d'être le dernier. Pendant les dix premières  minutes, les joueuses étaient un peu tendues. Elles attendaient ça depuis  longtemps et c'est inévitable. Et puis il me semble que les niveaux se  resserrent. Avant il y avait l'Allemagne et le peloton qui faisait ce qu'il  pouvait derrière. Là, on a vu sur  les quatre premiers matches que tout le  monde pouvait accrocher tout le monde. Donc, je suis satisfait des trois  points, qui sont définitivement dans notre poche. On a eu aussi beaucoup de  lucidité, on était bien en place. Et même si je suis persuadé que le match  s'est joué sur la technique, je crois qu'on peut être encore plus performant de ce point de vue là. Mais c'est le premier match, on ne va pas s'enflammer. Ce  qui est bien aussi c'est qu'on a pu préserver un peu certaines joueuses. Notre  banc permet ça aussi, sans que notre rendement soit altéré et ça c'est une  nouveauté. Et ça va continuer avec Amandine Henry qui sera prête à jouer pour  l'Angleterre jeudi. Elle reprend avec le groupe demain."

Trois buts marqués, cela doit vous faire plaisir aussi...
BB: "Bien sûr, je me suis tourné vers mes adjoints et je leur ai dit +deux  occas', deux buts+. C'est nouveau. Mais jamais je n'ai dit du mal de mes  attaquantes. Elles ont fait le dos rond, elles ont bossé et elles ont eu leur  récompense. Le premier c'est Marie-Laure Delie à la fois en puissance et en  finesse. Et les deux autres, c'est vraiment de la belle ouvrage. On connaît  leur potentiel, on a vu les séances."

Le but encaissé, c'est embêtant ?
BB: "C'est un mal pour un bien. Il faut toujours tirer le positif du  négatif. Ca va mettre tout le monde en alerte. Ca permet de garder les pieds  sur terre, de ne pas s'enflammer. On voit qu'une petite erreur se paie cash.  C'est un avertissement sans frais, sans gros frais en tous cas. Ca va nous  servir."

francetv sport @francetvsport