Ben Arfa Newcastle présentation 082010
Ben Arfa débarque chez les Magpies | Site officiel Newcastle United

Ben Arfa file à l'anglaise

Publié le , modifié le

C'est désormais officiel ! Hatem Ben Arfa ne refoulera plus les pelouses françaises cette saison. Après deux semaines de bras de fer avec l'Olympique de Marseille, l'international tricolore a été prêté à Newcastle, avec option d'achat. L'ancien Lyonnais espère donner un nouveau tournant à sa carrière. L'OM veut croire à l'accalmie.

"Je veux montrer ce que je sais faire à Newcastle, montrer aux supporters tous mes talents." A peine arrivé, Hatem Ben Arfa espère bien se mettre le peuple Magpies dans la poche et faire oublier deux semaines qui refroidiraient plus d'un club. Deux semaines de bras de fer avec Marseille, un boycott de l'entraînement et des déclarations tapageuses ont fini avoir raison des nerfs de l'OM. Comme du temps de Lyon, Ben Arfa a eu gain de cause. Si cette fois, ce n'est pas pour un transfert, ça y ressemble fortement. Le joueur est prêté pour un an au club anglais avec une option d'achat qui oscillerait entre 5 et 6 millions d'euros.


L'arrivée de l'ancien grand espoir du football français a été officialisée samedi par Newcastle United. Les dirigeants n'ont pas caché que l'affaire n'avait pas été d'une grande simplicité. "Il a fallu abattre un énorme travail en coulisses pour finaliser ce transfert", confie le directeur général Derek Llambias. Mais chez les Magpies, on est plutôt content du joli coup réalisé et la belle love story sur le point débuté. "Hatem, on le pistait depuis longtemps, et ce qui nous importe, c'est que ce n'est pas un jeune censé continuer à progresser, mais quelqu'un qui a déjà une certaine réputation. Il va ajouter du flair à l'équipe. Nous pensons qu'il va parfaitement s'intégrer dans l'équipe qu'on a bâtie, et qu'il sera un renfort de poids," souligne son nouvel entraîneur Chris Hughton. Une vision aux antipodes de l'impression laissée par Ben Arfa sur la Canebière…

"Beaucoup de mes amis en France connaissent la réputation des fans. L'ambiance au stade est unique et je me sens chanceux d'avoir saisi cette opportunité", a déclaré l'intéressé sur le site officiel du club qui espère s'attirer déjà la sympathie de son nouvel environnement. Pour briller sur le terrain, il lui faudra encore attendre avant d'arborer son beau maillot n°37 face à Blackpool le 11 septembre. Reste plus qu'à espérer pour lui que l'enfant terrible marche sur les traces de David Ginola (1995-1997) qui a marqué l'histoire du club. En tout cas, à Marseille, on respire enfin. Les têtes vont pouvoir se reconcentrer sur le football et oublier un mercato très animé. Mais les Ben Arfa et autre Mamadou Niang semblent avoir donné des idées: Brandao a, à son tour, fait état de ses désirs de nouveaux horizons. Celui des dollars russes du Rubin Kazan prêt à doubler son salaire pour l'attirer dans ses filets. Mais cette fois, l'OM a claqué définitivement la porte, "porte qui n'existe même pas", selon le président Jean-Claude Dassier. Jusqu'à ce que le Brésilien la construise lui-même avant de l'enfoncer… Il ne lui reste pour cela que trois jours avant la fin du marché des transferts.