Keseru - Roumanie
La joie de Claudio Kesedru | Maxppp - Robert Ghement

Avant d'affronter la France, la Roumanie fait le plein de confiance

Publié le , modifié le

Premier adversaire de la France la semaine prochaine pour le match d'ouverture de l'Euro, la Roumanie a tenu à démontrer qu'il faudrait sans doute compter avec elle, en s'imposant avec la manière face à la Géorgie (5-1) vendredi à Bucarest en match de préparation. La Suisse a battu difficilement la Moldavie (2-1) et l'Albanie a sombré devant l'Ukraine (3-1)

Un signal envoyé aux Bleus

Voici donc les Bleus prévenus: les Roumains ne seront pas à prendre à la légère. Les hommes d'Anghel Iordanescu ont fait le plein de confiance avant leur départ pour la France. 
Autre enseignement sur cette rencontre: les Roumains démarrent pied au plancher. Face aux modestes Géorgiens, Adrian Popa a ouvert le score à la 2e minute, puis Alexander Amisulashvili a doublé la mise pour la Roumanie en marquant contre son camp (3e). Bogdan Stancu (49e), Gabriel Torje (80e) et Claudiu Keseru, ancien joueur de Nantes (87e), ont parachevé le succès roumain. Seul ombre au tableau, le but encaissé à la 68e minute de jeu, sur un but de Mchedlidze. Mais dans l'ensemble, la Roumanie a livré un match solide en faisant preuve d'application.

La Suisse à la peine, l'Albanie battue

Ce fut un peu plus difficile en revanche pour la Suisse, autre adversaire de la France dans le groupe A. dans sa rencontre face à la Moldavie (2-1). Avec une formation proche de l'équipe type, la Nati, battue samedi dernier par la Belgique a offert une fois de plus un jeu peu enthousiasmant face à un adversaire pourtant très limité (159e au classement mondial). Les Suisses ont ouvert le score par Dzemaili à la 12e minute, mais ont vu les Moldaves égaliser sur un beau tir à distance de l'attaquant Ginsari que le gardien Bürki ne pouvait qu'effleurer. Et c'est finalement Tarashaj qui a offert le succès à la Suisse six minutes après l'égalisation. Mais le moins que l'on puisse dire, c'est que les hommes de Petkovic ont souffert pour s'en sortir. 

La performance la plus décevante des futurs adversaires des Français fut celle de l'Albanie, battue chez elle par l'Ukraine 3-1. Les Albanais que l'on avait trouvé entreprenants lors de la phase de qualification ont semblé cette fois empruntés, et ont subi la puissance de l'Ukraine qui a fait la différence en 2e période et s'est rassurée avant un Euro qui s'annonce coton pour elle puisqu'elle sera opposée dans le groupe D à l'Irlande du Nord, la Pologne....et l'Allemagne. Excusez du peu !

Il faudra attendre de savoir ce que feront les Français samedi face à l'Ecosse pour se faire une idée un peu plus précise des forces en présence dans le Groupe A. Mais le résultat des Roumains, et surtout leur efficacité offensive, n'a sans doute pas manqué de les interpeller.   

Christian Grégoire