Laurent Koscielny Arsenal VS Everton 02 2011
Laurent Koscielny (Arsanal) | AFP - CARL DE SOUZA

Arsenal veut y croire

Publié le , modifié le

Arsenal doit profiter de la venue de Liverpool, dimanche lors de la 33e journée du Championnat d'Angleterre, pour se rapprocher provisoirement à quatre points du leader Manchester United, qui consacre son week-end aux demi-finales de la Coupe d'Angleterre. Opposé à Manchester City samedi à Wembley, les "Red Devils" ne disputeront leur match de Premier League contre Newcastle que mardi.

Avec un match en retard à jouer mercredi prochain à Tottenham et la perspective de recevoir MU le 1er mai à l'Emirates Stadium, les "Gunners" n'ont pas encore dit leur dernier mot dans la course au titre, mais ils savent que le moindre faux-pas leur serait désormais fatal. Les statistiques ont de quoi rassurer les hommes d'Arsène Wenger puisque Liverpool ne s'est pas imposé à l'Emirates Stadium et précédemment à Highbury depuis onze ans. Ils se méfieront tout de même d'Andy Carroll, l'homme qui leur avait infligé l'une de leurs trois défaites à domicile de la saison en novembre, alors qu'il jouait encore à Newcastle. Arsenal peut trouver dans cette confrontation qui lui permettrait de revenir à quatre longueur du leader mancunien une source de motivation supplémentaire pour faire de cette saison une saison réussie.

De son côté, Chelsea doit se ressaisir samedi à West Bromwich quatre jours après son élimination par Manchester United en quart de finale de Ligue des champions, faute de quoi la saison 2010-2011, déjà décevante, pourrait se transformer en désastre. Les "Blues", troisièmes du classement, n'ont que cinq points d'avance sur Tottenham, cinquième avec un match en moins et bientôt deux puisque leur rencontre avec Manchester City a été reportée à cause de la Cup.

De son côté, Everton, qui peut encore aller chercher une place européenne, en profitant pourquoi pas d'une défaite de Liverpool, accueille Blackburn. Enfin trois matches cruciaux dans l'optique du maintien opposeront samedi Blackpool à Wigan, West Ham à Aston Villa et Birmingham à Sunderland. Les neuf derniers, de Fulham (11e) à Wigan (20e), se tiennent en sept points. Autant dire que la première des six dernières journées qui restent à disputer est déjà lourde d'enjeux.