Arsène Wenger - Arsenal
Arsène Wenger (Arsenal) | AFP - IAN KINGTON

Arsenal rattrapé par ses démons

Publié le , modifié le

Comme souvent ces derniers mois, Arsenal a mené à la marque contre Blackburn, lors de la 5e journée de Premier League mais s'est incliné (4-3). Après avoir ouvert le score par Gervinho, les Gunners ont mené (2-1) avant de finalement sombrer, notamment à cause de deux c.s.c. de Song (50e) et Koscielny (68e). Les Londoniens pointent dans les profondeurs du classement.

Cet échec chez un adversaire qui n'avait pas gagné une seule fois cette saison est un nouveau coup dur pour Arsène Wenger, trois semaines après le naufrage d'Old Trafford contre Manchester United (8-2). Arsenal a pourtant mené deux fois au score, grâce à deux de ses recrues de l'été. L'Ivoirien Gervinho a ouvert le score dès la 11e minute d'une frappe croisée sur une belle passe en profondeur de Song. C'était le premier but de l'ex-Lillois en Premier League. A la 34e minute, le nouveau meneur de jeu espagnol Arteta a redonné l'avantage aux Londoniens d'un tir sous la barre après un beau travail de Ramsey. Entre-temps, le Nigérian Yakubu avait égalisé en marquant le premier de ses deux buts de l'après-midi en se faufilant dans une défense trop passive (25e).

Un cauchemar pour les Gunners

La seconde période a été un cauchemar pour les "Gunners", qui ont une nouvelle fois étalé une grosse faiblesse défensive (14 buts encaissés en 5 matches). Le Camerounais Song, perturbé par une hésitation de Sagna, a trompé le premier son propre gardien (50e) sur un coup franc anodin de Rochina. Neuf minutes plus tard, Yakubu, qui faisait ses débuts pour les "Rovers", a mis pour la première fois son équipe aux commandes en reprenant juste devant le but un tir raté de Dann. L'avant-centre était alors en position de hors-jeu. La défaite d'Arsenal a été scellée dix minutes plus tard lorsque Koscielny a à son tour expédié le ballon dans ses propres buts sur un centre d'Olsson (69e). A cinq minutes de la fin, Chamakh, entré peu de temps auparavant, a redonné l'espoir aux siens en marquant de la tête son premier but en Championnat depuis novembre dernier. Les Londoniens se sont alors enfin lancés franchement à l'assaut du but adverse mais ont gâché deux grosses occasions par Mertesacker et Chamakh, dont les coups de tête sont passés à côté.

"C'est épouvantable. L'équipe se montre volontaire, mais quand vous  regardez le nombre de buts que nous concédons (14 en 5 matches), ça ne va tout  simplement pas", a déclaré Arsène Wenger. "Nous ne sommes pas capables de nous concentrer en défense pendant 90 minutes pour gagner des matches comme celui-là. Quand on mène 2 à 1 avec la  qualité que nous avons, il est important de ne pas donner de buts gratuits comme nous l'avons fait", a ajouté Wenger, dont deux des joueurs ont marqué  contre leur camp, Song et Koscielny. "Nous nous sommes créé beaucoup d'occasions, même en seconde période, mais  nous avons manqué de concentration sur ce que nous savions être leurs points forts, les corners et les coups francs", a-t-il poursuivi.

Les trois promus s'imposent

Swansea City, qui n'avait marqué aucun but lors des quatre premiers matches de la saison, a battu West Bromwich Albion 3-0 et Queens Park Rangers s'est imposé sur le même score devant Wolverhampton Wanderers. Norwich City a pour sa part signé son premier succès de la saison en s'imposant 2-1 devant Bolton, réduit à dix. Dans les autres matches du jour, Everton a battu Wigan 3-1 et Aston Villa a concédé le match nul 1-1 sur sa pelouse à Newcastle. Manchester United, le leader de la premier League jouera dimanche contre Chelsea, troisième, alors que Manchester City jouera à Fulham.