Arsenal Wilshere Jack 112010
Jack Wilshere | AFP - Serguei Supinsky

Arsenal n'y arrive plus

Publié le , modifié le

Plus on file vers le sprint final de la Premier League et moins Arsenal avance. Samedi, pendant que Manchester Utd arrachait la victoire contre Bolton 1-0 (Berbatov 88e), les Londoniens n'obtenait qu'un nul 2-2 à West Bromwich. Et encore, menés 2-0 jusqu'à 20 minutes de la fin, les Gunners peuvent s'estimer heureux de prendre un point lors de cette 30e journée. 5 pts séparent Arsenal de de MU. Tottenham est dans le même bateau après avoir fait 0-0 face à West Ham.

Si Arsenal continue comme cela, le choc du 30 avril (35e journée) face à MU comptera pour du beurre. La faute à des actions gâchées de match en match, de journée en journée. Dans le dur tous les deux, Manchester United et Arsenal ont fini par réagir samedi mais ils n'ont pas obtenu le même résultat. Tenus en échec par Bolton, les Red Devils ont attendu l'avant-dernière minute pour trouver la faille. Et encore, c'est sur une faute de main du gardien des Wanderers que MU s'en est sorti. Nani a frappé de loin, obligeant Jaaskelainen à repousser dans les pieds de Berbatov qui délivrait Old Trafford (88e). C'est toute la force de l'équipe d'Alex Ferguson, jamais battue et ...souvent gagnante.

Arsène Wenger va lui ressasser longtemps le match à deux visages de son équipe. Une nouvelle fois, les Gunners se sont mis en danger tout seul sur un but de la tête de Reid (3e). Le réalisme londonien n'était qu'un mirage de plus tandis que l'ancien lillois Odemwingie doublait la mise en contre (58e). Dos au mur, Arsenal se secouait dans la dernière demi-heure grâce à Arshavine. Servi par Chamakh, remplaçant en début de match, le Russe transperçait la défense et redonne espoir à son équipe (70e). Il était une deuxième fois décisif en centre fort devant le but de "West Brom". Bentdner ramenait le ballon de la cuisse et Van Persie marquait en taclant dans les pieds d'un défenseur (78e). Arsenal revenait de loin mais n'arrivait pas à emporter le morceau dans le money-time. Et voilà deux nouveaux points de perdu qui vont donner des idées à Chelsea et Manchester City qui s'affrontent lundi en clôture de la journée.