Arsenal Van Persie joie LDC 122011
Le buteur néerlandais d'Arsenal Robin Van Persie | AFP - CARL DE SOUZA

Arsenal ne s'arrête plus

Publié le , modifié le

Après son succès retentissant sur la pelouse de Chelsea la semaine dernière, Arsenal a confirmé son embellie en dominant nettement West Bromwich (3-0). Les Gunners ont pu compter sur des réalisations de van Persie, Vermaelen et Arteta pour faire la différence. Dans le même temps, Manchester United a assuré le minimum syndical contre Sunderland (1-0) tandis que les Blues ont dominé Blackburn (0-1).

Arsenal a poursuivi sa remontée au classement en battant facilement West Bromwich 3 à 0 à l'Emirates, grâce de nouveau à une grande performance de Van Persie, auteur d'un but et de deux passes décisives pour Vermaelen et Arteta. Après ce quatrième succès d'affilée, les "Gunners" se retrouvent à la 7e place, mais à égalité de points (19) avec Tottenham (5e), qui jouera dimanche à Fulham dans un des nombreux derbys londoniens, et avec Liverpool (6e), tenu en échec à domicile par le promu Swansea (0-0).

Chelsea, battus deux fois de suite, la dernière 5 à 3 par Arsenal la semaine dernière, a profité de son déplacement chez la lanterne rouge Blackburn pour renouer avec la victoire, 1 à 0, grâce à un but de Lampard. John Terry, confronté aux accusations de racisme du joueur de QPR Anton Ferdinand, qui affirme avoir été insulté par le capitaine de l'équipe d'Angleterre lors d'un match il y a quinze jours, était bien présent mais a dû supporter les huées du public pendant toute la rencontre. Les "Blues" sont quatrièmes à six points de Manchester City.

Manchester United fait parler l'expérience

Manchester United s'est rapproché à deux points  de la tête du Championnat d'Angleterre en battant péniblement Sunderland, 1 à  0, samedi à Old Trafford lors de la 11e journée, en attendant le match du  leader Manchester City chez les Queens Park Rangers en début de soirée. Les "Red Devils" ont fait le minimum pour ne pas gâcher le week-end de leur  entraîneur Alex Ferguson, qui passera dimanche la barre des 25 ans aux  commandes du club, mais sans y mettre beaucoup de panache. Il leur a en effet fallu un but contre son camp de Wesley Brown, un  défenseur qui portait encore le maillot de MU la saison dernière et qui a  trompé son propre gardien de la tête sur un corner de Nani, pour faire la  différence pendant les arrêts de jeu de la première période. Avant le match, les joueurs des deux équipes avaient formé une haie  d'honneur en hommage à Ferguson, dont une tribune d'Old Trafford porte  désormais le nom.

Cette petite victoire a permis à Manchester United de repasser devant  Newcastle, éphémère deuxième du classement après son succès face à Everton, 2 à 1. Les "Magpies", toujours invaincus (7 victoires, 4 nuls), se sont imposés  devant leurs supporteurs grâce à des buts marqués en première mi-temps par  Heitinga (12), lui aussi contre son camp, puis par Taylor (29) d'une superbe  demi-volée de 25 mètres. Rodwell a réduit l'écart de la tête juste avant la  pause (45+2). L'équipe d'Alan Pardew, dominatrice en début de match, a souffert par la  suite pour préserver le score. Les "Toffees" auraient même dû obtenir un  penalty sur un tir de Saha détourné du bras par un défenseur des "Magpies". Newcastle a perdu sur blessure les deux Français Yohan Cabaye et Sylvain  Marveaux, sortis tous les deux en première période en boitant légèrement. Ce dernier avait été à l'origine de l'ouverture du score. C'est un de ses  centres, joliment enveloppé de la droite, que le Néerlandais Heitinga a envoyé  dans sa propre cage.

Les Citizens imperturbables

Manchester City a gagné son sixième match  d'affilée en Championnat d'Angleterre samedi sur le terrain des Queens Park  Rangers, 3 à 2, et a préservé son avance de cinq points en tête du classement  sur Manchester United à l'issue de la 11e journée. Ce dixième succès a été l'un des plus compliqués à obtenir. Bousculés en début de rencontre, les "Citizens" ont été menés 1 à 0 à la  28e minute après un but de la tête de Bothroyd, sur un coup franc accordé à QPR  pour une faute imaginaire. Dominateurs au retour des vestiaires, les joueurs de Roberto Mancini ont  pris l'avantage sur un but de David Silva, amené par un magnifique contrôle orienté. Les "Rangers" sont revenus à la marque par Helguson, bien placé à deux  mètres du but pour prolonger du crâne un ballon frappé déjà de la tête par Bothroyd (69). Il n'a fallu que cinq minutes à City pour repasser en tête, cette fois-ci  définitivement, grâce à un but de la tête de Yaya Touré, qui avait déjà marqué  deux fois en milieu de semaine en Ligue des champions à Villarreal (3-0).