Didier Drogba et Frank Lampard Chelsea 04 2010
Didier Drogba et Frank Lampard (Chelsea) | AFP - Paul Ellis

Arsenal évite le pire

Publié le , modifié le

Alors qu'ils étaient menés (1-0) les Gunners ont inverse la tendance pour finalement s'imposer (2-1) devant Everton. Un moindre mal pour les hommes d'Arsène Wenger qui restent à cinq longueurs de Manchester United, tombeur d'Aston Villa (3-1). Chelsea, pour sa part, s'est arraché face à Sunderland pour s'imposer (4-2). Mercredi, Manchester City n'a obtenu qu'un 2-2 à Birmingham, Liverpool s'imposant 2-0 contre Stoke.

Chelsea a réussi un nouveau festival offensif  en s'imposant 4 à 2 à Sunderland, sans Fernando Torres, qui ne commencera sous  ses nouvelles couleurs que dimanche contre son ancien club Liverpool, mais  cette victoire n'a pas permis aux "Blues" de réduire l'écart sur la tête.Le leader Manchester United s'est en effet imposé 3 à 1 contre Aston Villa,  grâce notamment à un doublé de Rooney, lors de cette 25e journée qui se  terminera mercredi. Arsenal a gagné aussi, 2 à 1 face à Everton, mais après avoir été mené  pendant plus d'une heure par Everton à l'Emirates Stadium, en l'absence de  Samir Nasri, blessé à une cuisse.
Au classement, MU, toujours invaincu en 24 matches, garde cinq points  d'avance sur les "Gunners", neuf sur Manchester City, qui joue mercredi à  Birmingham, et dix sur Chelsea.

Pour les "Blues", déjà vainqueurs 4 à 0 la semaine dernière à Bolton, le  renouveau se confirme avec ce troisième succès consécutif, un enchaînement  qu'ils n'avaient plus réussi depuis la mi-septembre. Les buts londoniens ont été marqués par Lampard, sur pénalty, Terry, Kalou  et Anelka, l'Ivoirien et le Français envoyant ainsi un signal à leur entraîneur  Carlo Ancelotti alors que leur temps de jeu risque de fortement diminuer avec  l'arrivée de la star ibérique. Chelsea a pris du même coup sa revanche sur Sunderland, venu lui infliger une humiliation (3-0) à Stamford Bridge mi-novembre, au début de la grave crise  sportive qui a fortement hypothéqué ses chances de conserver son titre.

Manchester sur un rythme de champion

Manchester United a continué sur un rythme de successeur potentiel en  améliorant encore son remarquable bilan à domicile. Les hommes d'Alex Ferguson  ont engrangé 34 points à Old Trafford sur 36 possibles. Après deux victoires d'affilée, dont l'une sur Manchester City, Aston Villa  n'était pas le plus mal placé pour faire trébucher le patron de la Premier  League, mais Rooney s'est chargé de refroidir leur enthousiasme en marquant dès  la première minute. Il allait récidiver juste avant la mi-temps pour signer son  premier doublé de la saison. Le Serbe Vidic a marqué le troisième but.

Contrairement à son rival, Arsenal est tout sauf irréprochable à l'Emirates  Stadium où il s'est déjà incliné trois fois. Les supporteurs rouge et blanc ont  cru vivre un nouveau cauchemar, qui aurait signifié leur décrochage définitif  dans la course au titre. C'est en effet Saha qui a ouvert le score à la 24e minute pour les  "Toffees" et il a fallu patienter jusqu'à la 70e minute pour voir les "Gunners"  égaliser par le Russe Arshavin, qui venait d'entrer, sur une belle passe lobée  de Fabregas. Le but de la victoire a été marqué cinq minutes plus tard sur un corner, par Koscielny de la tête.

L'absence de Fernando Torres n'a visiblement pas été préjudiciable à Liverpool, qui s'est imposé 2-0 à Anfield Road face à Stoke. Luis Suarez, l'une des deux recrues des Reds, a d'ailleurs marqué pour son premier match. Liverpool s'offre surtout une troisième victoire d'affilée, et pointe à présent au septième rang de Premier League. Mauvaise opération en revanche pour Manchester City, qui a concédé un nul (2-2) à Birmingham, pourtant mal classé. Tottenham est resté dans la course à la Ligue des champions, pointant à la 5e place à trois points des "Blues", en l'emportant 1 à 0 à Blackburn grâce à un but  précoce de Crouch (3e).

AFP