Arsenal Partizan Belgrade Samir Nasri Lazevski 12 2010
Samir Nasri (Arsenal) tente de passer en force | AFP - Carl De Souza

Arsenal – City : ça joue des coudes

Publié le , modifié le

Quatrième et dernier match de la semaine marathon du football anglais, la 22e journée de Premier League aura droit à son final en apothéose avec la rencontre Arsenal – Manchester City, mercredi soir. Dans le même temps, Chelsea devra interrompre sa série noire face à Wolverhampton. Mardi, Manchester United, qui compte un match en retard, aura l'opportunité de conforter sa place de leader.

Lire aussi : Chelsea doit remettre le bleu de chauffe

L'affrontement entre Arsenal et Manchester City sera l'occasion d'une lutte pour la deuxième place du championnat derrière Manchester United. Les Citizens (plutôt Citi-zen actuellement), invités surprise de dans le trio de tête de la Premier League, veulent confirmer un début de saison remarquable. Emmenés par un Carlos Tevez des plus affutés (12 buts en championnat), malgré sa volonté de quitter le club le mois dernier, le club rival des Red Devils compte bien confirmer ses bonnes dispositions. La formation de la banlieue de Manchester reste sur une série de trois victoires consécutives, dont deux succès à l'extérieur. Arsenal peut s'inquiéter quant à sa réception.

Des Gunners qui, de leur côté, ne peuvent plus se permettre de céder du terrain face à Manchester United. Si les hommes d'Arsène Wenger ont rassuré en s'imposant devant un Chelsea boiteux lors de la 19e journée (3-1), ils ont également laissé échapper de précieux points face à Wigan (2-2). Mais si Chelsea ne se ressaisit pas rapidement, le club londonien a toutes les chances d'être le rival le plus sérieux des Red Devils pour la conquête du titre. Une récompense qui les fuit depuis 2004. Pour y parvenir, il peut compter sur la maîtrise technique de Samir Nasri, chef d'orchestre de cette équipe et déjà auteur de neuf réalisations cette saison.

24 heures avant l'affrontement entre Arsenal et Manchester City, Manchester United accueille Stoke City. Patrice Evra and Co, qui ont passé sereinement la période des fêtes sont toujours en tête du championnat malgré leur match en retard à disputer contre Blackpool. Si Wayne Rooney retrouve petit à petit son niveau de jeu, sans être déterminant pour le moment, le club peut s'appuyer sur un Dimitar Berbatov plein de sang froid, déjà à la tête d'un capital de 14 buts depuis le début de la saison.

Dans les autres rencontres de la 22e journée, Chelsea, très souffrant ces dernières semaines en championnat se déplace à Wolverhampton pour tenter de mettre un terme à sa chute dans le classement. Everton pour sa part, reçoit les Spurs de Tottenham, nouveaux quatrièmes du classement qui voient leurs ambitions grandir au fil des journées.