Chelsea
Chelsea a enregistré un septième match sans victoire en Premier League | AFP - IAN KINGTON

Angleterre - Chelsea chute à West Ham

Publié le , modifié le

Rien ne va plus pour Chelsea. L'ancien leader de Premier League s'est incliné sur la pelouse de West Ham (3-1) lors de la 15e journée de championnat. L'électrochoc tant attendu avec l'arrivée de Rafael Bénitez n'a toujours pas eu lieu. Arsenal, logé à la même enseigne, a concédé une nouvelle défaite à domicile contre Swansea (2-0). Les Gunners pointent désormais à douze points des leaders.

Benitez sans solutions

Après deux nuls 0-0 face à Manchester City et Fulham, Rafael Benitez n'a  toujours pas gagné. Pis, il a concédé son premier revers depuis son arrivée à la tête des Blues, en remplacement de Roberto Di Matteo limogé le 21 novembre. Les supporteurs de Chelsea ont une nouvelle fois chanté le nom de leur ancien entraîneur, comme ils en ont désormais l'habitude, et la frustration continue pour eux avec cette défaite. Leur équipe n'a pris que trois points sur les 15 derniers. Avec six et sept points de retard sur Manchester City et United, et un match joué de plus, le titre pourrait s'éloigner très vite pour les Londoniens.

L'ouverture du score de Mata sur un centre en retrait de Torres (1-0) après treize minutes seulement, a parfaitement lancé les partenaires d'Eden Hazard qui ont plutôt bien géré la première période malgré un but refusé à Nolan (34e) et un superbe arrêt de Cech sur une tête du même Nolan (45e+1). Mais Chelsea a ensuite été totalement dominé par une équipe de West Ham, dynamisée par l'entrée en jeu à la pause de Diamé. Les "Hammers" ont d'abord égalisé par Carlton Cole (1-1, 63e), manqué une grosse occasion par Jarvis (82) et surtout inscrit un deuxième but par Diamé (2-1, 86e), puis un troisième par Maiga après une énorme erreur d'Ashley Cole (3-1, 90e+1). Mata a bien vu le poteau repoussé son superbe coup franc (66e), alors que le score était encore de 1-1 et Torres a encore manqué une occasion (90e+2) mais la crise s'intensifie à Chelsea.

Wenger hué

Et si les Blues s'enfoncent, semaine après semaine, les Gunners ont connu une nouvelle désillusion samedi en étant battu à domicile par Swansea (2-0). Un résultat qui survient après deux matches nuls à Aston Villa (0-0) et Everton (1-1) et plonge Arsène Wenger & Co. dans les méandres du classement. Hué par les supporteurs présents à l'Emirates Stadium, Arsenal a réalisé-là l'une de ses pires performances de la saison. Sans créativité ni fluidité dans le jeu, sans présence offensive en première période où Swansea a été de loin l'équipe la plus dangereuse, les Londoniens se sont un peu repris après la pause, notamment à la suite de l'entrée en jeu d'Olivier Giroud (65e).

Les Gunners ont ainsi inquiété à plusieurs reprises Tremmel, le gardien adverse, sans réussite toutefois. Mais ils ont également été en danger face à Rangel, par deux fois, Michu, puis Tiendalli, avant de craquer totalement en fin de match, concédant deux buts, inscrits par l'intenable Michu (88e, 90e+1). Il n'en fallait pas plus au club pour connaître son pire début de saison depuis l'arrivée de Wenger le 1er octobre 1996. Le technicien francais est de plus en plus contesté et critiqué alors que son équipe est désormais 10e au classement, à cinq longueurs du 3e, Chelsea. Pas joyeux tout ça...

Lloris encore décisif, United reprend les commandes
Tottenham, vainqueur à Fulham (0-3), s’est emparé de la 4e place au détriment de West Bromwich Albion, battu par Stoke City (0-1). Hugo Lloris, titulaire pour la cinquième rencontre d'affilée, a confirmé son récent statut de gardien N.1 chez les Spurs. Il a été parfait samedi sur la pelouse de Craven Cottage, sauvant notamment son équipe à deux reprises devant  Petric (4e, 24e). De son côté, Liverpool, qui s'est imposé face à Southampton (1-0), remonte à la 11e place. En revanche, Manchester City n'a pu faire mieux qu'un nul contre Everton (1-1). Avec ce résultat, les Citizens pouvaient espérer conserver la tête. C'était sans compter sur un renversant United, vainqueur à Reading (3-4)... Les Red Devils étaient 3-1 avant de recoller (30e, Rooney) puis prendre l'ascendant sur leur adversaire (34e, Van Persie). MU-MC,  la suite au prochain épisode...